book

Le Cercle de Vincent de Gournay.
Savoirs économiques et pratiques administratives en France au milieu du XVIIIe siècle

Sous la direction de Loïc Charles, Frédéric Lefebvre et Christine Théré
Coll. Etudes & enquêtes historiques, paris, Institut National d'Etudes Démographiques, 2011, 400 p.

Cet ouvrage a pour ambition de montrer que le « cercle de Gournay », réunissant des auteurs et administrateurs autour de l'intendant du commerce Jacques-Claude-Marie Vincent de Gournay (1712-1759), auquel on attribue le fameux « laissez faire, laissez passer », a constitué, non seulement un moment important dans l'histoire de la société et des idées de la France des Lumières, au même titre que les mouvements physiocratique et encyclopédiste du XVIIIe siècle, mais a été l'un des deux pôles structurant l'économie politique française. Si certains courants idéologiques, dont la physiocratie est l'archétype, liaient la richesse et la puissance à l'agriculture, le courant de pensée né autour de Gournay, a mis en avant, de manière innovante, les vertus du commerce, constituant en ce sens l'une des alternatives politiques importantes de la seconde moitié du XVIIIe siècle.
À travers une approche pluridisciplinaire qui réunit des historiens, démographes, économistes, linguistes, philosophes et sociologues, il ressort que l'originalité du cercle de Gournay se fonde d'abord sur un fonctionnement ouvert qui laisse une place essentielle au débat, mais qui est en même temps, producteur de textes et de savoirs critiques et partie prenante de l'administration du royaume. La « science du commerce », telle qu'elle apparaît ici, s'inscrit à la fois dans une forme théorique et conceptuelle, qui ressort de l'étude du vocabulaire et des concepts forgés par le cercle de Gournay, mais également dans celle des affaires et des pratiques collectives des acteurs locaux et nationaux, négociants, administrateurs, intendants, manufacturiers... L'analyse de ces savoirs économiques étudiés ici dans leur contexte de production et d'usage et l'étude des liens que le cercle entretenait avec les institutions permet d'insérer la « science du commerce » dans l'histoire de la pensée économique, mais également dans celle des idées politiques.


Acheter / Buy