Français    Intranet

La question métropolitaine au prisme de l'entreprise
Activité économique, territoire et réseaux


30 mai 2017

Université Paris Nanterre, bâtiment Max Weber
9 heures – 17 heures

Journée d’étude organisée par Marc Brunetto, Denis Carré et Nadine Levratto

Programme

Depuis plusieurs années, la littérature économique et les politiques publiques appuient et renforcent l’idée que les métropoles jouent un rôle clef dans la croissance et le dynamisme économique du pays.

Nombre de statistiques montrent leur importance et leur dynamisme économique. Quatorze métropoles réalisent la moitié du PIB français, rassemblent plus de 40% de l’emploi et déposent 70 % des demandes de brevets alors qu’elles ne comprennent que 39 % de la population. Entre 2000 et 2010, alors que le PIB français a progressé de 1,1% par an, celui des métropoles a augmenté de 1,6% (Source : base de données Métropoles et régions de l’OCDE).

Pourtant, leur surperformance fait débat. En effet, un grand nombre de rapports et de publications rendent compte d’une contribution de ces territoires à l’emploi, à la valeur ajoutée et à l’innovation inférieure à ce que l’on pourrait en attendre. Ils signalent surtout l’importante diversité des métropoles et le fait que toutes ne sont pas marquées du sceau du succès.

Ces points de vue différents conduisent à s’interroger sur les composantes et les rouages du modèle métropolitain. Son fonctionnement ne peut être réduit aux deux conditions clef que sont la densité et la mobilité. Quelles autres conditions que la concentration des ressources et l’efficacité des transports sont-elles nécessaires au maintien d’un tissu productif et à l’implantation de nouvelles activités ? Quels éléments et processus interviennent-ils pour enclencher une dynamique économique à l’intérieur des métropoles et dans les territoires avoisinants ? Quelle est la place des entreprises en général et du continuum industrialo-serviciel au sein de ces territoires hyper-denses ? La relation entre une métropole institutionnelle et un tissu productif qui fonctionnerait et rayonnerait comme le prévoient les modèles métropolitains envisagés par les économistes doit aussi être questionnée. Alors que quatre nouvelles métropoles viennent d’être créées, peut-on s’attendre à un changement de régime des territoires concernés ?

Face à ces mutations, le laboratoire EconomiX a souhaité réunir des participants universitaires et institutionnels spécialistes des métropoles afin d’éclairer les nouvelles formes d’organisation des territoires et de montrer comment ils influencent l’organisation et les performances des entreprises. La journée sera organisée autour d’une conférence plénière et quatre tables-rondes au cours desquelles les thèmes seront débattus :

  • Qu’est-ce qu’une métropole ? Que peut-on en attendre ?
  • La métropole du Grand Paris : quel rôle au sein de la région Ile-de-France ?
  • Comment les métropoles peuvent-elles tirer la compétitivité de l’économie française ?
  • Quels besoins en matière de production de nouvelles connaissances pour mieux comprendre cet objet ?

Contact

Pour toute information concernant les inscriptions, s’adresser à :
Henrique Rodas, EconomiX
Mail :
Tel : 01 40 97 72 92