English    Intranet

Genre et discriminations

Colloque inaugural du DIM « Genre, inégalités, discriminations »
English  english version

27-28 juin 2013
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Bâtiment S - Amphithéâtre S 1

Programme

Biographies des intervenants

Les inscriptions sont closes car la capacité d’accueil maximum est maintenant atteinte.

Le réseau « Genre, inégalités, discriminations » (GID) est l'un des 16 « domaines d'intérêt majeur » (DIM) financés par la région Île-de-France sur la période 2012-2015. Il réunit deux groupements de scientifiques franciliens : l'Institut Émilie du Châtelet (IEC) et l'Alliance de recherche sur les discriminations (ARDIS). Le premier traite des questions de genre dans l'ensemble du champ scientifique, le second étudie les discriminations à la lumière de quatre disciplines : droit, économie, sociologie et science politique. Lier ces deux approches est le défi qu'entend relever le colloque « Genre et discriminations ».
Les membres du DIM-GID partagent une visée commune : mettre en évidence les inégalités de traitement illégitimes. Le concept de genre vise à dénaturaliser la différence des sexes, faussement rapportée à une distinction biologique ; celui de discrimination vise également d'autres formes de naturalisation, comme l'assignation raciale. Il s'agit toujours de transformer les différences perceptibles en autant de hiérarchies naturelles, avec pour effet de limiter l'accès aux droits.

Encore faut-il décrire avec soin les mécanismes à l'œuvre et cerner les interactions entre genre et discriminations. D'où l'attention portée ici à des objets précis, tels que l'immigration, les temps de guerre, l'orientation scolaire, la médecine sportive, le chômage, la création d'entreprise, les nouvelles technologies, le militantisme syndical, l'accès à la fonction publique, la prison… sans oublier la palette des phobies (homophobies, transphobies…).

Nourri de ces études concrètes, le colloque sera ponctué de quatre conférences plénières et s'achèvera sur deux tables rondes.

Comité d'organisation

Gwénaële Calvès (Univ. Cergy Pontoise), Eric Fassin (Univ. Paris 8), Claire Hancock (Univ. Paris Est Créteil), Stéphanie Hennette-Vauchez (Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense), François Héran (Ined), Jacqueline Laufer (HEC), Catherine Louveau (Univ. Paris Sud), Frédérique Matonti (Univ. Paris 1 Panthéon Sorbonne), Dominique Meurs (EconomiX, Univ. Paris Ouest Nanterre La Défense), Frédérique Pigeyre (Univ. Paris Est Créteil), Florence Rochefort (CNRS GSRL EPHE/CNRS), Daniel Sabbagh (CERI, Sciences Po), Patrick Simon (Ined)

Coordinatrice / contact

Sylvie Blumenkrantz : colloquegid2012@gmail.com

Comité scientifique

  • Angeloff Tania, sociologue, Université de Paris Dauphine
  • Avanza Martina, anthropologue, Université de Lausanne
  • Bender Anne-Françoise, gestion, Conservatoire national des Arts et métiers
  • Bereni Laure, sociologue, CNRS, École des hautes études en science sociales
  • Borrillo Daniel, juriste, Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense
  • Bozon Michel, sociologue, Institut national d'études démographiques
  • Cornet Annie, gestion, Université de Liège
  • Dorlin Elsa, philosophe, Université Paris 8
  • Ferré Nathalie, juriste, Université Paris 13
  • Hamel Christelle, démographe, Institut national d'études démographiques
  • Lochak Danièle, juriste, Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense
  • Lanquetin Marie-Thérèse, juriste, Université de Paris X Nanterre
  • Maruani Margaret, sociologue, CNRS
  • Martiniello Marco, politiste, Université de Liège 
  • Meulders Danièle, économiste, Université Libre de Bruxelles
  • Ndiaye Pap, historien, École des hautes études en science sociales
  • Périvier Hélène, économiste, Sciences Po Paris
  • Ponthieux Sophie, économiste, INSEE
  • Porta Jérôme, juriste, Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense
  • Saguy Abigail C., sociologue, University of California Los Angeles (UCLA)
  • Silvera Rachel, économiste, Université de Paris-Ouest Nanterre La Défense
  • Sofer Catherine, économiste, Université de Paris 1
  • Tremblay Diane Gabrielle, économiste et sociologue, TÉLUQ, Université du Québec