Unité mixte de recherche 7235

China’s debt relief actions overseas and macroeconomic implications

Gatien Bon, Gong Cheng

Cet article explore une nouvelle base de données de 140 cas de restructurations de dette que la Chine a menées entre 2000 et 2019 dans 65 pays débiteurs. Il révèle un certain nombre de faits saillants des conditions de restructuration proposées par la Chine et la manière dont la Chine a interagi avec d’autres créanciers et le Fonds monétaire international (FMI). La majorité des opérations d’allégement de la dette ont été exécutées par remise de dette plutôt que via un rééchelonnement de la dette par prolongation des échéances ou / et réduction des taux d’intérêt. Il est intéressant de noter qu’un grand nombre d’opérations d’allégement de la dette chinoise ont eu lieu dans un délai de deux ans de part et d’autres d’accords d’allégement de la dette avec le Club de Paris ou des créanciers du secteur privé et ont lieu cadre de l’assistance financière du FMI. À partir de projections locales, cet article met en lumière l’impact négatif des opérations d’allégement de la dette de la Chine sur les perspectives de croissance et de développement des pays débiteurs, en particulier lorsque la Chine procède au rééchelonnement de la dette et ne traite pas l’encours de la dette nominale. L’investissement en capital fixe domestiqueet le resserrement de la politique budgétaire semblent être les principaux freins à la croissance économique des pays débiteurs après une restructuration.[en]This paper explores a novel database of 140 cases of debt restructurings that China conducted between 2000 and 2019 in 65 debtor countries. It uncovers a number of salient features of the restructuring terms that China has offered and the ways in which China has interacted with other creditors and the International Monetary Fund (IMF). The majority of debt relief operations have been executed through debt forgiveness rather than debt rescheduling through maturity extension or/and interest rate reduction. Interestingly, a large number of Chinese debt relief operations took place within a two-year timeframe of debt relief agreements with Paris Club or private sector creditors and in the context of financial assistance from the IMF. Using local projections, this paper sheds light on the negative impact of China’s debt relief operations on growth and development prospects in debtor countries, especially when China provides debt rescheduling and does not treat the stock of nominal debt. Subdued domestic fixed capital investment and fiscal policy tightening seem to be the main drag on economic growth in debtor countries after a restructuring.[/en]

AGENDA

mardi 30 novembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Emmanuel Petit (Université de Bordeaux GREThA)

Habit and emotion: John Dewey’s contribution to the theory of change

mardi 30 novembre 2021

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Thomas Baudin (IESEG, School of Managment, LEM Lille)

16h-17h

The Rural Exodus and the Rise of Europe

jeudi 2 décembre 2021

Lunch

Lionel Ragot

Assessing the role of immigration policy for foreign students: the case of Campus France

mardi 7 décembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Benjamin Lemoine (Université Paris Dauphine, PSL)

La souveraineté en négociation : droit, finance internationale et restructuration de dettes

jeudi 9 décembre 2021

Doctorants

Lorenzo Garlanda-Longueville

Why do banks have so much assets in tax havens ?

lundi 13 décembre 2021

LIEN : Law, Institutions and Economics in Nanterre

Andrea Mantovani (Toulouse Business School - Univ of Bologna)

Salle G413A

Regulating Platform Fees Under Price Parity

mercredi 15 décembre 2021

Économies du monde musulman

Roger Albinyana (Faculty of Economics of the University of Barcelona)

14h30-16h30

Energy Interdependence. The Political Economy of Algeria’s Natural Gas and the Natural Gas Value Chain in the Western Mediterranean (1990-2015)

jeudi 16 décembre 2021

Lunch

Michel Lelart

Intervention sur la microfinance