Unité mixte de recherche 7235

China’s overseas Sovereign debt relief actions: What insights do recent cases provide?

Gatien Bon, Gong Cheng

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, le G20 et le Club de Paris ont convenu d’accorder un allégement bilatéral officiel de la dette aux pays à faible revenu. Ce document présente huit études de cas sur les récentes mesures d’allégement de la dette de la Chine à l’étranger afin de mettre en lumière leurs caractéristiques et spécificités communes. Ces cas – Cuba (2010), Seychelles (2011), Tchad (2017), Zambie (2018), Mozambique (2018), Cameroun (2019), Congo (2019) et Venezuela (en cours) – mettent en évidence le rôle croissant de la Chine dans allégement de la dette. Cet allégement est accordé soit en collaboration avec d’autres créanciers officiels, tels que le Club de Paris, soit avec des créanciers privés, soit de à l’initiative politique de la Chine. L’ampleur de l’allégement de la dette et des conditions de restructuration varie selon les cas et en fonction des conditions offertes par les autres créanciers. Nous observons une part prédominante de l’annulation des arriérés accumulés plutot qu’une réduciton du principal de dette. Nous concluons par des réflexions préliminaires sur les facteurs d’économie politique qui motivent les mesures d’allégement de la dette de la Chine.[en]In the context of the COVID-19 pandemic, the G20 and the Paris Club agreed to provide bilateral official debt relief to low-income countries. This paper presents eight case studies of China’s recent debt relief actions overseas to shed light on their common features and particularities. These cases – Cuba (2010), Seychelles (2011), Chad (2017), Zambia (2018), Mozambique (2018), Cameroon (2019), Congo (2019) and Venezuela (in progress) – highlight China’s growing role in providing debt relief. This relief is provided either in conjunction with other official creditors, such as the Paris Club, or private creditors, or out of its own political initiative. The magnitude of debt relief and restructuring terms vary across different cases and depending on the terms offered by other creditors. We observe a predominant share of cancellation of accumulated arrears instead of nominal haircut of the outstanding principal in these eight cases. We conclude with preliminary reflections on political economy factors motivating China’s debt relief actions.[/en]

AGENDA

mardi 30 novembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Emmanuel Petit (Université de Bordeaux GREThA)

Habit and emotion: John Dewey’s contribution to the theory of change

mardi 30 novembre 2021

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Thomas Baudin (IESEG, School of Managment, LEM Lille)

16h-17h

The Rural Exodus and the Rise of Europe

jeudi 2 décembre 2021

Lunch

Lionel Ragot

Assessing the role of immigration policy for foreign students: the case of Campus France

mardi 7 décembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Benjamin Lemoine (Université Paris Dauphine, PSL)

La souveraineté en négociation : droit, finance internationale et restructuration de dettes

jeudi 9 décembre 2021

Doctorants

Lorenzo Garlanda-Longueville

Why do banks have so much assets in tax havens ?

lundi 13 décembre 2021

LIEN : Law, Institutions and Economics in Nanterre

Andrea Mantovani (Toulouse Business School - Univ of Bologna)

Salle G413A

Regulating Platform Fees Under Price Parity

mercredi 15 décembre 2021

Économies du monde musulman

Roger Albinyana (Faculty of Economics of the University of Barcelona)

14h30-16h30

Energy Interdependence. The Political Economy of Algeria’s Natural Gas and the Natural Gas Value Chain in the Western Mediterranean (1990-2015)

jeudi 16 décembre 2021

Lunch

Michel Lelart

Intervention sur la microfinance