Unité mixte de recherche 7235

Choix de localisation des entreprises. L’arrivée des firmes chinoises et indiennes en Europe.

Françoise Hay, Yong He, Christian Milelli, Yunnan Shi

L’article analyse les choix de localisation de firmes originaires des « économies émergentes », en l’occurrence les firmes chinoises et indiennes, dans les pays développés, plus précisément l’Europe. Cela conduit à une remise en cause des postulats antérieurs fondés sur le pré-requis d’un avantage compétitif de la part de l’investisseur étranger. Les motivations qui président au choix de localisation de ces entreprises leur sont spécifiques alors que le niveau de développement atteint par leur pays d’origine rentre en ligne de compte. Si deux motivations sont clairement identifiables – l’accès aux marchés et la recherche d’actifs spécifiques – il ressort que le poids de la deuxième est relativement plus important pour les firmes chinoises, surtout en début de période (1990-2001), que pour les firmes indiennes. Le repli de la recherche d’actifs spécifiques de la part des firmes chinoises lors de la dernière période s’explique par des effets d’apprentissage. Le résultat d’ensemble obtenu pour les firmes chinoises est toutefois ambivalent. D’un côté, il est contre intuitif au regard de la structure et des performances de l’économie chinoise dont la dynamique d’ensemble demeure tirée par les exportations de biens manufacturés ; l’Europe étant désormais son premier marché d’exportation. Et de l’autre, les firmes chinoises ont un besoin aigu de technologies au sens large, de même que les firmes indiennes mais à un niveau moindre, pour conforter ou construire leurs compétences et leur positionnement à la fois sur leur marché national et à l’international. La primauté de l’accès au marché pour les firmes indiennes découle de manière explicite de leur focalisation sectorielle en Europe sur deux secteurs d’activité, l’informatique et la pharmacie.

AGENDA

mardi 17 mai 2022

Rencontres économiques

9h30 à 11h30

Comment se débarrasser des énergies fossiles et développer les énergies renouvelables dans un monde en crise ?

jeudi 19 mai 2022

Lunch

Christophe Blot

Are all central bank asset purchases the same?

lundi 23 mai 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Clara Jean (Grenoble Ecole de Management)

The Value of Your Data: Privacy and Personal Data Exchange Networks

mardi 24 mai 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Alice Sindzingre (CEPN) et Fabrice Tricou

De 13h30 à 15h30

Six forms of hierarchy for a theoretical analysis of capitalism

lundi 30 mai 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Antoine Dubus (ETH Zurich)

Salle G110

Data Driven Mergers and Acquisitions with Information Synergies

mardi 31 mai 2022

Series of Webinars on Economics of Environment, Energy and Transport (SWEEET)

Juan Pablo Montero (PUC)

TBA

jeudi 9 juin 2022

Lunch

Rémi Generoso

TBA

jeudi 9 juin 2022

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Hugo Le Picard (IFRI)

Salle G614B

Le deep learning au service de l’analyse des énergies renouvelables en Afrique

Inscription aux Newsletters