Unité mixte de recherche 7235

Choix de localisation des entreprises. L’arrivée des firmes chinoises et indiennes en Europe.

Françoise Hay, Yong He, Christian Milelli, Yunnan Shi

L’article analyse les choix de localisation de firmes originaires des « économies émergentes », en l’occurrence les firmes chinoises et indiennes, dans les pays développés, plus précisément l’Europe. Cela conduit à une remise en cause des postulats antérieurs fondés sur le pré-requis d’un avantage compétitif de la part de l’investisseur étranger. Les motivations qui président au choix de localisation de ces entreprises leur sont spécifiques alors que le niveau de développement atteint par leur pays d’origine rentre en ligne de compte. Si deux motivations sont clairement identifiables – l’accès aux marchés et la recherche d’actifs spécifiques – il ressort que le poids de la deuxième est relativement plus important pour les firmes chinoises, surtout en début de période (1990-2001), que pour les firmes indiennes. Le repli de la recherche d’actifs spécifiques de la part des firmes chinoises lors de la dernière période s’explique par des effets d’apprentissage. Le résultat d’ensemble obtenu pour les firmes chinoises est toutefois ambivalent. D’un côté, il est contre intuitif au regard de la structure et des performances de l’économie chinoise dont la dynamique d’ensemble demeure tirée par les exportations de biens manufacturés ; l’Europe étant désormais son premier marché d’exportation. Et de l’autre, les firmes chinoises ont un besoin aigu de technologies au sens large, de même que les firmes indiennes mais à un niveau moindre, pour conforter ou construire leurs compétences et leur positionnement à la fois sur leur marché national et à l’international. La primauté de l’accès au marché pour les firmes indiennes découle de manière explicite de leur focalisation sectorielle en Europe sur deux secteurs d’activité, l’informatique et la pharmacie.

AGENDA

mardi 6 décembre 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Eric Monnet (EHESS et PSE)

Le rôle d’amortisseur des banques centrales – une perspective historique

jeudi 8 décembre 2022

Lunch

Georges Prat

12h - 13h, salle 110

Modeling ex-ante risk premiums in the oil market

lundi 12 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Clément Brébion (Copenhagen BS)

En salle 614 et en distanciel

Unemployment Insurance Eligibility and Employment Duration

mardi 13 décembre 2022

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Nicolas Astier (Paris School of Economics)

16h-17h

Riding together: eliciting travelers’ preferences for long-distance carpooling

mercredi 14 décembre 2022

Économies du monde musulman

Mohamed Touati Tliba (École Supérieure de Commerce, Alger)

The scientific wealth of nations with special reference to MENA region: a cross-country productivity analysis of academic research

jeudi 15 décembre 2022

Doctorants

Pablo Aguilar Perez

TBA

jeudi 15 décembre 2022

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Matthieu Lapaty (UPMC)

TBA

jeudi 15 décembre 2022

Groupe de travail Economie Comportementale

Magali Dumontet

TBA

Inscription aux Newsletters