Unité mixte de recherche 7235

Do oil-market shocks drive global liquidity?

Yao Axel Ehouman

L’objectif de ce papier est d’évaluer l’impacts des chocs du marché pétrole sur l’évolution de la liquidité mondiale sur la période 1999–2018, une question pas encore étudiée par la littérature. Pour ce faire, nous utilisons une approche en deux étapes qui nous permet de d’extraire les chocs du prix du pétrole brut, dans un premier temps, puis d’estimer les réactions des indicateurs de la liquidité mondiale à ces chocs. Nos résultats concluent à l’existence d’un lien entre ces chocs et la liquidté mondiale. En particulier, nous montrons les réponses diffèrent selon la nature des chocs. Alors que les chocs de demande globale et de demande spécifique ont, respectivement, des effets négatifs et positifs sur la liquidité mondiale, les chocs d’offes n’impactent pas significativement celle-ci. Nos résultats suggèrent de considérer les mouvements du prix du pétrole comme un déterminant clé de la liquidité mondiale.[en]This paper aims to assess the impact of oil shocks on global liquidity evolution over the 1999–2018 period, an issue not already addressed by literature. To this end, we rely on a two-stage approach that allows us to trace fluctuations in the crude oil price to the underlying supply and demand shocks, on the one hand, and to estimate the responses of global liquidity indicators to these shocks on the other hand. Our results support the existence of a link between oil shocks and global liquidity. In particular, we show that global liquidity responses to oil shocks depend on the shocks’ nature. While aggregate and oil-specific demand shocks have, respectively, negative and positive effects on the evolution of global liquidity, oil supply shocks do not significantly affect global liquidity due to their relatively low contribution to oil price changes. Thus, this paper highlights that oil price movements by driving global liquidity dynamics can be identified as a potential source of financial instability.[/en]

AGENDA

mardi 30 novembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Emmanuel Petit (Université de Bordeaux GREThA)

Habit and emotion: John Dewey’s contribution to the theory of change

mardi 30 novembre 2021

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Thomas Baudin (IESEG, School of Managment, LEM Lille)

16h-17h

The Rural Exodus and the Rise of Europe

jeudi 2 décembre 2021

Lunch

Lionel Ragot

Assessing the role of immigration policy for foreign students: the case of Campus France

mardi 7 décembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Benjamin Lemoine (Université Paris Dauphine, PSL)

La souveraineté en négociation : droit, finance internationale et restructuration de dettes

jeudi 9 décembre 2021

Doctorants

Lorenzo Garlanda-Longueville

Why do banks have so much assets in tax havens ?

lundi 13 décembre 2021

LIEN : Law, Institutions and Economics in Nanterre

Andrea Mantovani (Toulouse Business School - Univ of Bologna)

Salle G413A

Regulating Platform Fees Under Price Parity

mercredi 15 décembre 2021

Économies du monde musulman

Roger Albinyana (Faculty of Economics of the University of Barcelona)

14h30-16h30

Energy Interdependence. The Political Economy of Algeria’s Natural Gas and the Natural Gas Value Chain in the Western Mediterranean (1990-2015)

jeudi 16 décembre 2021

Lunch

Michel Lelart

Intervention sur la microfinance