Unité mixte de recherche 7235

Emissions Trading with Transaction Costs

Anouk Faure, Marc Baudry, Simon Quemin

Nous développons un modèle d’équilibre de marché de droits à polluer en présence de coûts de transaction fixes et proportionnels, où le prix du permis et la participation des firmes sont déterminés de façon endogène. Nous analysons ensuite la sensibilité de l’équilibre à un changement du niveau des coûts de transaction et de l’allocation gratuite des firmes, et caractérisons les situations où ces derniers ont un effet baissier ou haussier sur le prix du permis par comparaison au cas concurrentiel. Enfin, nous calibrons le modèle sur les données annuelles de transaction et conformité du registre du SEQE durant sa deuxième phase (2008-12), que nous consolidons à l’échelle de la firme. Nous trouvons que des coûts de transaction de l’ordre de 10k€ par an plus 1€ par permis échangé réduisent substantiellement les divergences entre observations et prédictions théoriques du comportement des firmes (conformité passive par exemple). Nos simulations suggèrent qu’ignorer les coûts de transaction peuvent mener à sous-estimer l’impact des politiques de gestion de l’offre sur les prix de marché, de façon différenciée selon leur incidence sur les firmes.[en]We develop an equilibrium model of emissions permit trading in the presence of fixed and proportional trading costs in which the permit price and firms’ participation in and extent of trading are endogenously determined. We analyze the sensitivity of the equilibrium to changes in the trading costs and firms’ allocations, and characterize situations where the trading costs alternatively depress or raise permit prices relative to frictionless market conditions. We calibrate our model to annual transaction and compliance data in Phase II of the EU ETS (2008-2012) which we consolidate at the firm level. We find that trading costs in the order of 10 k€ per annum plus 1€ per permit traded substantially reduce discrepancies between observations and theoretical predictions for firms’ behavior (e.g. autarkic compliance). Our simulations suggest that ignoring trading costs leads to an underestimation of the price impacts of supply-curbing policies, this difference varying with the incidence on firms.[/en]

AGENDA

mardi 30 novembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Emmanuel Petit (Université de Bordeaux GREThA)

Habit and emotion: John Dewey’s contribution to the theory of change

mardi 30 novembre 2021

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Thomas Baudin (IESEG, School of Managment, LEM Lille)

16h-17h

The Rural Exodus and the Rise of Europe

jeudi 2 décembre 2021

Lunch

Lionel Ragot

Assessing the role of immigration policy for foreign students: the case of Campus France

mardi 7 décembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Benjamin Lemoine (Université Paris Dauphine, PSL)

La souveraineté en négociation : droit, finance internationale et restructuration de dettes

jeudi 9 décembre 2021

Doctorants

Lorenzo Garlanda-Longueville

Why do banks have so much assets in tax havens ?

lundi 13 décembre 2021

LIEN : Law, Institutions and Economics in Nanterre

Andrea Mantovani (Toulouse Business School - Univ of Bologna)

Salle G413A

Regulating Platform Fees Under Price Parity

mercredi 15 décembre 2021

Économies du monde musulman

Roger Albinyana (Faculty of Economics of the University of Barcelona)

14h30-16h30

Energy Interdependence. The Political Economy of Algeria’s Natural Gas and the Natural Gas Value Chain in the Western Mediterranean (1990-2015)

jeudi 16 décembre 2021

Lunch

Michel Lelart

Intervention sur la microfinance