Unité mixte de recherche 7235

Green consumption: The impact of trust and pessimism

Maria José Montoya Villalobos

Nous proposons un modèle de consommation de biens verts en incertitude, dans lequel nous considérons les biens verts comme des biens publics impurs et analysons la statique comparative de la consommation verte. Nous considérons que l’efficacité environnementale des biens verts est incertaine et nous modélisons donc l’incertitude grâce à des perceptions du risque, notamment la confiance (défini comme une croyance sur la véracité de l’information disponible) et le pessimisme/optimisme (qui représente l’estimation de probabilité du consommateur sur la réalisation du pire évènement possible lors de la consommation de biens verts). Nous étudions leur impact respectif sur la consommation de biens verts, et considérons des individus avec des croyances hétérogènes. Le pessimisme a un impact négatif sur la demande en biens verts, tandis qu’une augmentation de la confiance n’implique pas nécessairement une augmentation de la demande, elle va dépendre du niveau de pessimisme du consommateur. Nous déterminons l’impact de l’incertitude à l’équilibre et le niveau socialement optimal de contributions privées volontaires, en démontrant que la consommation verte diminue avec le pessimisme à l’équilibre. Tandis que, à l’optimum, une augmentation du pessimisme va diminuer les contributions individuelles pour les pessimistes et les optimistes. Nous trouvons aussi que la sous-optimalité de l’équilibre de Nash, en présence d’un bien public impur, n’est pas toujours vraie.

AGENDA

mardi 31 janvier 2023

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Nathalie Heinich (EHESS)

ANNULÉ ET REPORTÉ À UNE DATE ULTÉRIEURE

Valeur et mesure: aux limites de l’approche économique

mardi 31 janvier 2023

Series of Webinars on Economics of Environment, Energy and Transport (SWEEET)

Aurelien Saussay(OFCE, Sciences Po, Paris), Misato Sato, (London School of Economics and Political Science) Francesco Vona (University of Milan) Layla O’Kane(Lightcast)

En visio

Who’s fit for the low-carbon transition? Emerging skills and wage gaps in job ad data

jeudi 2 février 2023

Lunch

Nabil Daher, Michaël Guilloussou, Daniela Lima Rente, Maryam Soltani

Nouveaux doctorants

jeudi 2 février 2023

Groupe de travail Economie Comportementale

Carole Treibich (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble GAEL)

Salle 101

Disentangling peer effects in transportation mode choice: the example of active commuting

jeudi 2 février 2023

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Aurélien Quignon (Université du Luxembourg)

Salle : G614B

Crowd-Based Feedback and Early-Stage Entrepreneurial Performance: Evidence from a Digital Platform

mardi 7 février 2023

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Tristan Velardo (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim)

From the primitive mentality to the civilization of capitalism: Schumpeter, reader of Lévy-Bruh

mardi 7 février 2023

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Emmanuelle Lavaine (CEE-M - University of Montpellier)

Flood Risk Information: Evidence from Paris Housing Markets

jeudi 9 février 2023

Doctorants

Claire Mollier

Gender, competitiveness, and reaction to defeat

Inscription aux Newsletters