Unité mixte de recherche 7235

Herbert Simon’s experience at the Cowles Commission (1947–1954)

Alexandre Chirat, Michaël Assous, Olivier Brette, Judith Favereau

De manière surprenante, les activités d’Herbert Simon à la Cowles Commission restent largement inexplorées, alors même que Simon et les membres de l’agence partageaient le double objectif d’opérationnaliser la science économique et de formaliser les problèmes de prise de décision humaine. C’est pendant son séjour à la Cowles que Simon produit son article emblématique formalisant le concept de rationalité limitée. De surcroît, Simon reconnaît que sa participation aux activités de la Cowles a été décisive dans l’attribution du « Prix Nobel ». L’objectif de l’article est de produire un examen détaillée de la trajectoire de Simon au sein de la Cowles Commission. L’article défend la thèse selon laquelle la relation de Simon l’agence et ses membres s’est révélée douce-amère. Cette collaboration débutée avec enthousiasme s’est terminée dans l’indifférence. Nous proposons trois explications au caractère doux-amer de cette relation. Premièrement, la Cowles et Simon partageaient certes le souhait de formaliser les problèmes de prise de décision. Mais ils avaient des conceptions différentes des outils mathématiques et de l’articulation entre théorie et empirisme. Deuxièmement, leur intérêt commun pour la recherche opérationnelle a finalement révélé le caractère irréconciliable de leur conception de l’optimalité. Troisièmement, les agendas de recherche de Simon et de la Cowles n’étaient stabilisés durant cette période, ce qui explique la phase enthousiaste puis, une fois ces deux agendas de recherche stabilisés, mais dans des directions différentes, la phase d’éloignement. L’article distingue quatre périodes du séjour de Simon à la Cowles entre 1947 et 1954. Chaque section traite successivement de l’une de ces quatre périodes.

AGENDA

mardi 31 janvier 2023

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Nathalie Heinich (EHESS)

ANNULÉ ET REPORTÉ À UNE DATE ULTÉRIEURE

Valeur et mesure: aux limites de l’approche économique

mardi 31 janvier 2023

Series of Webinars on Economics of Environment, Energy and Transport (SWEEET)

Aurelien Saussay(OFCE, Sciences Po, Paris), Misato Sato, (London School of Economics and Political Science) Francesco Vona (University of Milan) Layla O’Kane(Lightcast)

En visio

Who’s fit for the low-carbon transition? Emerging skills and wage gaps in job ad data

jeudi 2 février 2023

Lunch

Nabil Daher, Michaël Guilloussou, Daniela Lima Rente, Maryam Soltani

Nouveaux doctorants

jeudi 2 février 2023

Groupe de travail Economie Comportementale

Carole Treibich (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble GAEL)

Salle 101

Disentangling peer effects in transportation mode choice: the example of active commuting

jeudi 2 février 2023

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Aurélien Quignon (Université du Luxembourg)

Salle : G614B

Crowd-Based Feedback and Early-Stage Entrepreneurial Performance: Evidence from a Digital Platform

mardi 7 février 2023

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Tristan Velardo (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim)

From the primitive mentality to the civilization of capitalism: Schumpeter, reader of Lévy-Bruh

mardi 7 février 2023

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Emmanuelle Lavaine (CEE-M - University of Montpellier)

Flood Risk Information: Evidence from Paris Housing Markets

jeudi 9 février 2023

Doctorants

Claire Mollier

Gender, competitiveness, and reaction to defeat

Inscription aux Newsletters