Unité mixte de recherche 7235

Modeling ex-ante risk premia in the oil market

Remzi Uctum, Georges Prat

En exploitant les données d’enquête de Consensus Economics aux horizons de 3 et 12 mois et sur la période étendue de 30 ans, nous montrons que les anticipations du prix du pétrole ne sont pas rationnelles, impliquant que la prime de risque ex-ante est un concept plus pertinent que la prime ex-post largement envisagé dans la littérature. Nous proposons un modèle de choix de portefeuille où l’investisseur représentatif maximise l’utilité espérée de sa richesse future qui dépend d’une combinaison d’actifs pétrole et d’un actif sans risque. La solution de ce programme conduit à représenter la prime de risque comme le produit du prix de risque et de la variance anticipée de la rentabilité du pétrole. Nous montrons que l’investisseur peut éprouver de l’aversion ou de la préférence au risque selon l’état de la nature, et le prix du risque est alors respectivement de signe positif ou négatif. Le prix du risque et la volatilité attendue étant non observables, nous spécifions la prime de risque ex-ante sous la forme d’un modèle espace-état où le prix du risque est représenté comme une variable stochastique latente et où la variance anticipée dépend des volatilités observées présente et passées. L’estimation par le filtre de Kalman de ce modèle conduit à mettre en évidence des disparités des prix du risque suivant les horizons : des fluctuations plus amples et un comportement de préférence pour le risque sont associés avec les horizons courts, et des fluctuations plus faibles et une attitude d’aversion au risque caractérisent les horizons plus étendus. Nos résultats sont conformes aux prédictions de la théorie des perspectives selon lesquelles l’aversion au risque est prépondérante dans les conjectures de gains et la recherche du risque l’est dans les conjectures de pertes. Nous montrons que le prix du risque dépend de facteurs macroéconomiques, financières et de facteurs spécifiques au marché du pétrole. Enfin, une structure par terme positif des primes de risque ex-ante semble s’imposer en moyenne sur la période.[en]Using Consensus Economics survey-based data we show that oil price expectations are not rational, implying that the ex-ante premium is a more relevant concept than the widely popular ex-post premium. We propose for the 3- and 12-month horizons a portfolio choice model with risky oil assets and a risk-free asset. At the maximized expected utility the risk premium is defined as the product of the risk price by the expected oil return volatility. We show that the representative investor can be risk averse or risk seeking depending on the state of nature, implying that the price of risk is positive or negative, respectively. The price of risk and expected volatility being unobservable magnitudes, a state-space model, where the risk prices are represented as stochastic unobservable components and where expected volatilities depend on historical squared returns, is estimated using Kalman filtering. We find evidence of significant disparities of risk prices according to horizons: higher amplitudes and risk seeking behaviour are associated with short horizons and lower fluctuations and risk aversion attitude characterize longer horizons. We show that macroeconomic, financial and oil market-related factors drive risk prices whose signs are consistent with the predictions of prospect theory. An upward sloped term structure of oil risk premia prevails in average over the period.[/en]

AGENDA

mardi 30 novembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Emmanuel Petit (Université de Bordeaux GREThA)

Habit and emotion: John Dewey’s contribution to the theory of change

mardi 30 novembre 2021

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Thomas Baudin (IESEG, School of Managment, LEM Lille)

16h-17h

The Rural Exodus and the Rise of Europe

jeudi 2 décembre 2021

Lunch

Lionel Ragot

Assessing the role of immigration policy for foreign students: the case of Campus France

mardi 7 décembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Benjamin Lemoine (Université Paris Dauphine, PSL)

La souveraineté en négociation : droit, finance internationale et restructuration de dettes

jeudi 9 décembre 2021

Doctorants

Lorenzo Garlanda-Longueville

Why do banks have so much assets in tax havens ?

lundi 13 décembre 2021

LIEN : Law, Institutions and Economics in Nanterre

Andrea Mantovani (Toulouse Business School - Univ of Bologna)

Salle G413A

Regulating Platform Fees Under Price Parity

mercredi 15 décembre 2021

Économies du monde musulman

Roger Albinyana (Faculty of Economics of the University of Barcelona)

14h30-16h30

Energy Interdependence. The Political Economy of Algeria’s Natural Gas and the Natural Gas Value Chain in the Western Mediterranean (1990-2015)

jeudi 16 décembre 2021

Lunch

Michel Lelart

Intervention sur la microfinance