Unité mixte de recherche 7235

Monetary autonomy of CESEE countries and nominal convergence in EMU: a cointegration analysis with structural breaks

Léonore Raguideau-Hannotin

La motivation de ce papier est de comprendre les interdépendances existant entre les politiques monétaires conventionnelles menées par les pays CESEE membres de l’Union Européenne et par la zone Euro. Elles sont théoriquement renforcées par la convergence nominale à l’œuvre dans ces pays (et telle que mesurée par certains critères de Maastricht) et les trilemme et dilemme de politique monétaire. Pour autant, les pays CESEE en régime de change flottant ne sont pas candidats à l’adhésion au Mécanisme de Change Européen II, dernier stade du processus d’adhésion à l’Euro. La question de recherche posée se rapporte ainsi au degré d’autonomie des politiques monétaires domestiques par rapport à la zone Euro. La principale contribution de ce papier est de proposer une analyse de cointégration multivariée par pays des variables de politique monétaire domestique (augmentées des variables monétaires de la zone Euro et du taux de change), robuste aux ruptures structurelles caractéristiques des séries macroéconomiques de ces économie en transition. Nos résultats confirment la pertinence de cette modélisation à rupture pour la Bulgarie, la Hongrie et la République Tchèque. Le degré de dépendance monétaire est lié aux régimes de change, sans que cela soit vérifié pour la Croatie. La Pologne est le pays le plus autonome monétairement sur longue période et l’interdépendance entre la Roumanie et la zone Euro est mieux modélisée sans prendre en compte de rupture structurelle.

AGENDA

mardi 31 janvier 2023

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Nathalie Heinich (EHESS)

ANNULÉ ET REPORTÉ À UNE DATE ULTÉRIEURE

Valeur et mesure: aux limites de l’approche économique

mardi 31 janvier 2023

Series of Webinars on Economics of Environment, Energy and Transport (SWEEET)

Aurelien Saussay(OFCE, Sciences Po, Paris), Misato Sato, (London School of Economics and Political Science) Francesco Vona (University of Milan) Layla O’Kane(Lightcast)

En visio

Who’s fit for the low-carbon transition? Emerging skills and wage gaps in job ad data

jeudi 2 février 2023

Lunch

Nabil Daher, Michaël Guilloussou, Daniela Lima Rente, Maryam Soltani

Nouveaux doctorants

jeudi 2 février 2023

Groupe de travail Economie Comportementale

Carole Treibich (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble GAEL)

Salle 101

Disentangling peer effects in transportation mode choice: the example of active commuting

jeudi 2 février 2023

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Aurélien Quignon (Université du Luxembourg)

Salle : G614B

Crowd-Based Feedback and Early-Stage Entrepreneurial Performance: Evidence from a Digital Platform

mardi 7 février 2023

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Tristan Velardo (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim)

From the primitive mentality to the civilization of capitalism: Schumpeter, reader of Lévy-Bruh

mardi 7 février 2023

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Emmanuelle Lavaine (CEE-M - University of Montpellier)

Flood Risk Information: Evidence from Paris Housing Markets

jeudi 9 février 2023

Doctorants

Claire Mollier

Gender, competitiveness, and reaction to defeat

Inscription aux Newsletters