Unité mixte de recherche 7235

Monetary Policy and Housing Loan Default

George Overton, Barbara Castillo Rico

Le canal de transmission le plus direct de la politique monétaire aux ménages est la modification des taux directeurs de la BCE. Les emprunteurs ayant des prêts en cours à taux variable sont confrontés à des changements de conditions de financement qui ont des conséquences importantes sur leur situation financière. Dans cet article, nous étudions l’impact de ces changements de politique monétaire sur le défaut de crédit au logement sur la période 2004-2015. Nous utilisons un vaste panel de prêts au logement français pour reconstruire les tableaux d’amortissement sur la durée de vie de chaque prêt et calculer les variations des paiements trimestriels dus à l’action de la politique monétaire, et utilisant des modèles de survie pour analyser l’impact sur la probabilité de défaut. Notre base de données permet l’hypothèse de l’absence de défaut stratégique dans notre analyse, qui isole le défaut involontaire dans nos estimations, contrairement à d’autres papiers. Premièrement, nous constatons qu’une augmentation de 100 pb du paiement trimestriel induite par les variations de l’Euribor 3 mois augmente la probabilité de défaut d’environ 5%. Deuxièmement, nous identifions la stabilité de l’emploi comme un facteur d’assurance majeur contre la hausse des taux directeurs pendant les mesures de politique monétaire restrictive. Enfin, nous fournissons des preuves de l’existence d’une auto-sélection de profils d’emprunteurs plus risqués dans les prêts à taux variable. La préoccupation concernant le montant des paiements sur les prêts à taux variable revêt une importance accrue dans un contexte de politique monétaire caractérisé par une incertitude sur le timing d’une augmentation des taux après une période prolongée de taux bas ou négatifs.

AGENDA

lundi 5 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Vincent Lefrère (Institut Mines Telecom)

En salle 614 et en distanciel

Privacy, Data and Competition: The Case of Apps For Young Children

mardi 6 décembre 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Eric Monnet (EHESS et PSE)

Le rôle d’amortisseur des banques centrales – une perspective historique

jeudi 8 décembre 2022

Lunch

Georges Prat

12h - 13h, salle 110

Modeling ex-ante risk premiums in the oil market

lundi 12 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Clément Brébion (Copenhagen BS)

En salle 614 et en distanciel

Unemployment Insurance Eligibility and Employment Duration

mardi 13 décembre 2022

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Nicolas Astier (Paris School of Economics)

16h-17h

Riding together: eliciting travelers’ preferences for long-distance carpooling

mercredi 14 décembre 2022

Économies du monde musulman

Mohamed Touati Tliba (École Supérieure de Commerce, Alger)

The scientific wealth of nations with special reference to MENA region: a cross-country productivity analysis of academic research

jeudi 15 décembre 2022

Doctorants

Pablo Aguilar Perez

TBA

jeudi 15 décembre 2022

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Matthieu Lapaty (UPMC)

TBA

Inscription aux Newsletters