Unité mixte de recherche 7235

Privacy, Competition, and Multi-Homing

Jean-Marc Zogheib, Marc Bourreau

Deux firmes se concurrencent en prix et en niveaux de divulgation d’information. Les firmes génèrent des revenus par le biais de de deux canaux, i.e., en vendant leur service aux consommateurs et en exploitant les données utilisateurs, vendues à un courtier en données en monopole. Un consommateur souscrivant au service d’une firme décide du montant de données personnelles à fournir. Si seul le mono-hébergement est possible, les firmes vont s’orienter soit sur un régime de vie privée stricte avec des niveaux de divulgation nuls et des prix élevés, soit sur un régime de vie privée flexible avec des niveaux positifs de divulgation et des prix bas, en fonction des valorisations des consommateurs. Avec la possibilité de multi-hébergement, les firmes ont un problème de monétisation des données des multi-hébergeurs, ce qui impacte les régimes de vie privée. En plus des valorisations des consommateurs, les incitations au multi-hébergement et la différenciation des produits affectent les stratégies des firmes. Celles-ci pourraient même s’orienter vers un régime de zéro vie privée avec des niveaux de divulgations maximaux si les problèmes de monétisation sur les données des multi-hébergeurs ne sont pas trop importants.[en]Two firms compete in prices and information disclosure levels. Firms derive revenues from two possible channels, i.e., by selling their service to consumers and by exploiting user data, sold to a monopoly data broker. A consumer signing up to one firm’s service decides on the amount of personal information to provide. In a single-homing framework, firms engage in either a strict privacy regime with no information disclosure and high prices or a flexible privacy regime with positive disclosure levels and low prices, depending on consumer valuations. With the possibility of multi-homing, firms face issues in the monetization of multi-homing user data, which affects privacy regimes. On top of consumer valuations, the incentives to multi-home and product differentiation also impact firms’ strategies. Firms may even end up engaging in a zero-privacy regime with maximal disclosure levels if monetization issues on multi-homing user data are not too significant.[/en]

AGENDA

mardi 30 novembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Emmanuel Petit (Université de Bordeaux GREThA)

Habit and emotion: John Dewey’s contribution to the theory of change

mardi 30 novembre 2021

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Thomas Baudin (IESEG, School of Managment, LEM Lille)

16h-17h

The Rural Exodus and the Rise of Europe

jeudi 2 décembre 2021

Lunch

Lionel Ragot

Assessing the role of immigration policy for foreign students: the case of Campus France

mardi 7 décembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Benjamin Lemoine (Université Paris Dauphine, PSL)

La souveraineté en négociation : droit, finance internationale et restructuration de dettes

jeudi 9 décembre 2021

Doctorants

Lorenzo Garlanda-Longueville

Why do banks have so much assets in tax havens ?

lundi 13 décembre 2021

LIEN : Law, Institutions and Economics in Nanterre

Andrea Mantovani (Toulouse Business School - Univ of Bologna)

Salle G413A

Regulating Platform Fees Under Price Parity

mercredi 15 décembre 2021

Économies du monde musulman

Roger Albinyana (Faculty of Economics of the University of Barcelona)

14h30-16h30

Energy Interdependence. The Political Economy of Algeria’s Natural Gas and the Natural Gas Value Chain in the Western Mediterranean (1990-2015)

jeudi 16 décembre 2021

Lunch

Michel Lelart

Intervention sur la microfinance