Unité mixte de recherche 7235

Product liability when cumulative harm is incurred by both consumers and third parties

Eric Langlais, Tim Friehe, Elisabeth Schulte

Dans la littérature L&E, l’analyse traditionnelle de la responsabilité du producteur est basée sur l’hypothèse que le dommage espéré est proportionnel à l’usage du produit. Le présent article reprend l’argument initialement développé par Daughety et Reinganum (2013a, 2014), qu’en cas d’accident, le dommage créé peut être cumulatif, de telle sorte que le dommage espéré peut être modélisé comme une fonction croissante et convexe dans le niveau de l’output. Par ailleurs, et contrairement à la littérature, nous analysons ici le fonctionnement des règles de responsabilité lorsque le produit d’une firme peut non seulement peut entrainer un préjudice sur le consommateur en cas d’accident/défaillance, mais peut aussi de façon concomitante entrainer un préjudice pour de tierces parties. Nous montrons que le classement des règimes de responsabilité en fonction du niveau de bien-être social induit qui a été obtenu antérieurement dans la littérature lorsque seul le préjudice aux consommateurs est considéré (la responsabilité stricte domine l’absence de responsabilité comme la règle de négligence), peut être inversé dès lors que le préjudice touchant des victimes tierces parties est suffisamment important.

AGENDA

mercredi 19 janvier 2022

Économies du monde musulman

Fateh Belaid (King Abdullah Petroleum and Research Center)

Mapping and understanding the drivers of fuel poverty in MENA countries: The case of Egypt and Jordan

jeudi 20 janvier 2022

Doctorants

Mathilde Aubouin

Déterminants des inégalités numériques chez les ménages français

lundi 24 janvier 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Tommaso Giommoni (ETH Zurich)

En visio

A Machine Learning Approach to Analyze and Support Anti-Corruption Policy

mardi 25 janvier 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Alexandre Chirat

Aux origines des théories managériales de l’entreprise : la correspondance Baumol-Galbraith (1958-1959)

jeudi 27 janvier 2022

Lunch

Emmanuelle Faure, Olivier Kayser, Jocelyne Zoumenou

Nouveaux doctorants

jeudi 27 janvier 2022

Groupe de travail Economie Comportementale

Fabio Galeotti

11h-12h

Information Acquisition and Social Norm Information

mardi 1 février 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Nicolas LAURENCE (Université Lyon 2 & TRIANGLE)

Le déploiement des cryptomonnaies et des monnaies locales dans le cadre de la crise de légitimité de l’Euro

lundi 7 février 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Samuel Ferey (BETA)

Paradoxes de vote et décision des juges constitutionnels : une approche empirique sur le cas français

Inscription aux Newsletters