Unité mixte de recherche 7235

Towards Recoupling? Assessing the Global Impact of a Chinese Hard Landing through Trade and Commodity Price Channels

Ludovic Gauvin, Cyril Rebillard

La croissance rapide de la Chine durant la dernière décennie a été l’un des principaux moteurs de l’augmentation de la demande et des prix des matières premières minérales. Alors que la soutenabilité du modèle de croissance chinois soulève des interrogations, ce papier étudie l’impact potentiel d’un fort ralentissement de l’économie chinoise sur les autres pays, avec une attention particulière aux canaux des prix des matières premières et du commerce. Après une revue des principaux arguments pointant vers un fort ralentissement – précédents historiques de rééquilibrage, surinvestissement, dynamique de la dette, possible bulle immobilière – nous nous concentrons sur un échantillon de 36 pays et utilisons un modèle global VAR adapté aux prévisions conditionnelles afin de simuler l’impact d’un fort ralentissement de l’économie chinoise. Nous modélisons les marchés des métaux et du pétrole séparément pour tenir compte du rôle différencié de la Chine sur ces marchés, et nous identifions trois canaux de transmission affectant les exportateurs de matières premières : volume d’exports, effet revenu (via les prix des matières premières), et investissement (une chute des prix réduisant les incitations à investir dans les secteurs minier et énergétique). Nous analysons aussi le rôle d’amortisseur joué par le taux de change. D’après nos estimations, les pays émergents (hors Chine) seraient les plus fortement impactés avec une perte cumulée de croissance sur 5 ans d’environ 7,5%, notamment en Asie du Sud-Est mais aussi dans les régions exportatrices de matières premières comme l’Amérique latine ; les pays avancés seraient moins affectés. L’écart de croissance entre pays émergents et avancés se réduirait considérablement, conduisant à un recouplage partiel.

AGENDA

mardi 6 décembre 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Eric Monnet (EHESS et PSE)

Le rôle d’amortisseur des banques centrales – une perspective historique

jeudi 8 décembre 2022

Lunch

Georges Prat

12h - 13h, salle 110

Modeling ex-ante risk premiums in the oil market

lundi 12 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Clément Brébion (Copenhagen BS)

En salle 614 et en distanciel

Unemployment Insurance Eligibility and Employment Duration

mardi 13 décembre 2022

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Nicolas Astier (Paris School of Economics)

16h-17h

Riding together: eliciting travelers’ preferences for long-distance carpooling

mercredi 14 décembre 2022

Économies du monde musulman

Mohamed Touati Tliba (École Supérieure de Commerce, Alger)

The scientific wealth of nations with special reference to MENA region: a cross-country productivity analysis of academic research

jeudi 15 décembre 2022

Doctorants

Pablo Aguilar Perez

TBA

jeudi 15 décembre 2022

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Matthieu Lapaty (UPMC)

TBA

jeudi 15 décembre 2022

Groupe de travail Economie Comportementale

Magali Dumontet

TBA

Inscription aux Newsletters