Unité mixte de recherche 7235

Trajectory Based Distributionally Robust Optimization Applied to the Case of Electricity Facilities Investment with Significant Penetration of Renewables

Pierre Cayet, Arash Farnoosh

La pénétration à grande échelle des énergies renouvelables dans les mix électriques requière une flexibilité croissante de la part des unités de production modulables, le système électrique devant être adapté à des variations brutales de la demande résiduelle. Utilisant les outils de la distributionally robust optimization, nous introduisons la notion d’ensemble d’ambiguïté par trajectoire, incluant les trajectoires de demande résiduelle correspondant à la fois à des critères établis de support et de variabilité dynamique en utilisant l’information sur leurs quantiles, et proposes deux algorithmes heuristiques permettant d’approximer les trajectoires maximisant respectivement le niveau et la variabilité de la demande résiduelle. Ces trajectoires limites nous permettent de réaliser des décisions d’investissements robustes face à des variations brutales et des valeurs extrêmes potentiellement prises par la demande résiduelle. Nous proposons enfin une simulation numériques en utilisant un modèle d’investissement et de unit comitment, formulé en MILP, dans le cas de deux régions françaises.[en]As large scale penetration of renewables into electric systems requires increasing flexibility from dispatchable production units, the electricity mix must be adapted to brutal variations of residual demand. Using tools from distributionally robust optimization (DRO), we propose a trajectory ambiguity set including residual demand trajectories answering both support and variability criterion using quantile information, and approximate the level-maximizing and variability-maximizing residual demand trajectories using two simple algorithms. These two limiting trajectories allow us to make investment decisions robust to extremely high levels and brutal variations of residual demand. We provide a numerical experiment using a MILP investment and unit commitment model in the case of France and discuss the results.[/en]

AGENDA

mardi 30 novembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Emmanuel Petit (Université de Bordeaux GREThA)

Habit and emotion: John Dewey’s contribution to the theory of change

mardi 30 novembre 2021

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Thomas Baudin (IESEG, School of Managment, LEM Lille)

16h-17h

The Rural Exodus and the Rise of Europe

jeudi 2 décembre 2021

Lunch

Lionel Ragot

Assessing the role of immigration policy for foreign students: the case of Campus France

mardi 7 décembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Benjamin Lemoine (Université Paris Dauphine, PSL)

La souveraineté en négociation : droit, finance internationale et restructuration de dettes

jeudi 9 décembre 2021

Doctorants

Lorenzo Garlanda-Longueville

Why do banks have so much assets in tax havens ?

lundi 13 décembre 2021

LIEN : Law, Institutions and Economics in Nanterre

Andrea Mantovani (Toulouse Business School - Univ of Bologna)

Salle G413A

Regulating Platform Fees Under Price Parity

mercredi 15 décembre 2021

Économies du monde musulman

Roger Albinyana (Faculty of Economics of the University of Barcelona)

14h30-16h30

Energy Interdependence. The Political Economy of Algeria’s Natural Gas and the Natural Gas Value Chain in the Western Mediterranean (1990-2015)

jeudi 16 décembre 2021

Lunch

Michel Lelart

Intervention sur la microfinance