Unité mixte de recherche 7235

Why do insurers fail? A comparison of life and non-life insolvencies using a new international database

George Overton, Olivier de Bandt

Plantin et Rocher (2016) montrent comment les assureurs ont tendance à faire du « risk-shifting » avant la matérialisation d’une défaillance. Cet article examine empiriquement cette idée en testant les mécanismes d’insolvabilité dans le secteur de l’assurance, en utilisant une base de données unique construite par les auteurs, qui regroupe les données du bilan et des comptes de résultats (ainsi que les informations sur les défaillances) au cours des 30 dernières années. À l’aide de différentes spécifications logistiques à effets fixes et de modèles de survie paramétriques, ce papier présente l’évidence, en plus du rôle de la rentabilité en tant qu’indicateur avancé, des asymétries intrinsèques entre les secteurs de l’assurance vie et non-vie. Dans le secteur de la vie, la composition de l’actif est très importante pour prévoir une faillite, tandis que l’efficacité opérationnelle ne joue aucun rôle. Dans le secteur non-vie, l’inverse s’avère vrai.[en]Plantin & Rocher (2016) document how insurers often engage in risk-shifting years before the materialization of a failure. This paper empirically examines this claim by testing the mechanisms of insurance insolvency, using a first-of-its-kind international database assembled by the authors which merges data on balance sheet and income statements together with information on impairments over the last 30 years. Employing different fixed effects logistic specifications and parametric survival models, the paper presents evidence, on top of the role of profitability as a leading indicator of failures, of the intrinsic asymmetries between the life and non-life insurance sectors. In the life sector, asset mix is highly significant in predicting an impairment, while operating efficiency plays no role. In the non-life sector, the opposite proves true.[/en]

AGENDA

mardi 30 novembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Emmanuel Petit (Université de Bordeaux GREThA)

Habit and emotion: John Dewey’s contribution to the theory of change

mardi 30 novembre 2021

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Thomas Baudin (IESEG, School of Managment, LEM Lille)

16h-17h

The Rural Exodus and the Rise of Europe

jeudi 2 décembre 2021

Lunch

Lionel Ragot

Assessing the role of immigration policy for foreign students: the case of Campus France

mardi 7 décembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Benjamin Lemoine (Université Paris Dauphine, PSL)

La souveraineté en négociation : droit, finance internationale et restructuration de dettes

jeudi 9 décembre 2021

Doctorants

Lorenzo Garlanda-Longueville

Why do banks have so much assets in tax havens ?

lundi 13 décembre 2021

LIEN : Law, Institutions and Economics in Nanterre

Andrea Mantovani (Toulouse Business School - Univ of Bologna)

Salle G413A

Regulating Platform Fees Under Price Parity

mercredi 15 décembre 2021

Économies du monde musulman

Roger Albinyana (Faculty of Economics of the University of Barcelona)

14h30-16h30

Energy Interdependence. The Political Economy of Algeria’s Natural Gas and the Natural Gas Value Chain in the Western Mediterranean (1990-2015)

jeudi 16 décembre 2021

Lunch

Michel Lelart

Intervention sur la microfinance