Unité mixte de recherche 7235

Coordinateur : Éric Langlais

Tel : 5914
Bureau : G308B

Présentation des travaux de l’axe DIRIS

Les travaux menés au sein du pôle DIRIS privilégient des approches interdisciplinaires, principalement soit à l’interface entre économie et droit, soit à l’interface entre économie et mathématiques, avec deux grandes problématiques de recherche :

 

1) L’analyse économique du droit et des institutions judiciaires.

 

A partir des outils usuels de l’analyse économique (microéconomie, théorie des jeux, théorie des incitations et des contrats, méthodes économétriques ou expérimentales), il s’agit notamment d’étudier les effets de la règlementation et du droit sur le fonctionnement des marchés ou l’organisation de certaines activités et professions ; d’analyser et de comparer l’impact des traditions juridiques et de l’organisation de l’institution judiciaire, sur les activités marchandes et non marchandes ; ou encore d’évaluer les effets liés à la dynamique d’évolution des systèmes juridiques (diversité, harmonisation ou standardisation).

Cinq thématiques principales sont développées :

  1. L’économie des litiges, de la responsabilité et de la justice,
  2. L’économie du secteur informel et de la criminalité,
  3. L’économie de la réglementation et du droit de la concurrence,
  4. L’économie du droit des sociétés et du droit de la défaillance,
  5. Economie des données et de l’internet.

 

2) L’analyse économique des interactions stratégiques

 

Cet ensemble de travaux portent sur les fondements de la concurrence imparfaite (concepts de théories des jeux, approche des variations conjecturales) et sur les manifestations et les conséquences du pouvoir de marché dans des économies décentralisées. Ainsi, la modélisation des interactions stratégiques concerne des univers marchands complexes où les marchés sont interconnectés. Les modèles analysés mettent aussi en lumière les éventuelles défaillances des marchés dues aux comportements imparfaitement concurrentiels. Des propositions de politiques publiques peuvent aussi être étudiées.

Quatre thématiques principales sont développées :

  1. Equilibre général et interactions stratégiques
  2. Modèles de défauts de coopération
  3. Variations conjecturales et équilibre de Nash
  4. Politiques publiques

 

Valorisation de la recherche

 

Les chercheurs de l’axe DIRIS organisent un certain nombre d’événements scientifiques réguliers:

  • Le séminaire LIEN « Law, Institutions and Economics in Nanterre », co-organisé actuellement par Alessandro Melcarne et Benjamin Monnery. Il se déroule depuis 2009 deux lundis par mois tout au long de l’année universitaire, et est ouvert à tous les chercheurs (notamment d’Ile-de-France) intéressés par les travaux portant sur les relations entre économie et droit.
  • Le séminaire « Économies du monde musulman », organisé conjointement par EconomiX (CNRS-Université Paris Nanterre), le Cresppa/GTM et le Centre de Recherche en Économie Appliquée pour le Développement (CREAD, Alger) un mercredi par mois, de 14h à 16h
  • Le workshop « International Meeting in Law & Economics », qui permet d’accueillir chaque année en Ile-de-France les meilleurs spécialistes français et européens du domaine Law & Economics.
  • Le workshop thématique « Law & Economic Policy International Workshop », qui rassemble chaque année des professionnels et des universitaires, français et étrangers, sur une question en lien avec la mise en œuvre et l’évaluation du droit, et/ou la politique de la concurrence.

L’axe DIRIS organise aussi périodiquement des journées d’étude, ou des tables-rondes thématiques (comme celles qui inaugurent le Law and Economic Policy International Workshop).

 

Rayonnement et interactions académiques

 

Les membres de l’axe DIRIS entretiennent des relations étroites avec des associations ou des sociétés savantes, comme l’Association Française de Droit et Economie, l’Italian Society of Law & Economics, ou la German Law & Economics Association, ou des réseaux thématiques comme The Competition Law and Economics European Network. Ils jouent aussi un rôle actif dans l’animation de certaines de ces associations (Présidence du Center European Program in Economic Theory ; secrétariat général de l’European Association of Law & Economics), et participent au comité éditorial de revues académiques (International Review of Law and Economics, The Review of Finance and Banking).

Les membres de l’axe ont aussi des échanges scientifiques suivis avec des universités et centres de recherche européens : the Amsterdam Center for Law and Economics (ACLE) (Pays-Bas); the Bergen Center for Competition Law and Economics (BECCLE) (Norvège); l’université de Bologne (Italie); Collegio Carlo Alberto de l’Université de Turin ; the Mannheim Centre for Competition and Innovation (MaCCI) (Allemagne); the Public Economics Group de l’université de Marburg (Allemagne) ; the Max-Planck Institute for Research on Collective Goods (Allemagne) ; the Maastricht Institute for Transnational Legal Research (METRO, Belgique) ; the Rotterdam Institute of Law & Economics (RILE, Pays-Bas) ; l’université de Tel Aviv (Isarël) ; the Tilburg Law and Economic Centre (Pays-Bas) ; l’université d’Udine (Italie) ; l‘université Catholique de Louvain.

 

Interactions avec l’environnement économique et social

 

Deux jeunes chercheurs de l’axe DIRIS ont été récemment distingués par l’Agence Nationale de la Recherche, qui leur a accordé un financement pour leurs projets réunissant des équipes pluridisciplinaires: Alessandro MELCARNE (ANR JCJC 2017 : Labor Justice in the XXI century), et Benjamin MONNERY (ANR JCJC 2018 : Political Behaviors and Electoral Accountability).

L’axe DIRIS-EconomiX porte aussi l’Observatoire des disparités dans la justice pénale, un projet financé dans le cadre de la COMUE Université Paris Lumières pour la période 2020-2022.

Ses membres contribuent aussi ou ont contribué à des expertises pour le compte de différentes institutions publiques (ministère de la justice, ministère du travail, ministère des affaires sociales, ministère de l’environnement, DARES, GIP Mission Droit et Justice) comme privées (Ordre des Avocats, Conseil Français de l’Energie), et sont contributeurs dans plusieurs projets ANR.

Des liens étroits enfin sont entretenus avec les professionnels du droit et de l’expertise économique et judiciaire. Des représentants et conseillers auprès des autorités de régulation françaises et européennes, ainsi que des consultants, sont régulièrement associés aux événements organisés par l’axe DIRIS, et animent des ateliers et des groupes de travail dans le cadre des formations où les membres de l’axe sont impliqués.

 

Lien avec la formation

 

L’équipe de l’axe DIRIS est fortement impliquée dans le Master Economie du Droit de Paris Nanterre. Ce master propose une formation fondée sur la complémentarité entre l’économie et le droit.

Le Master 1 propose un enseignement (500 heures) intégré en économie et droit privé portant sur des grandes problématiques (concurrence, contrats, justice) qui sont abordées dans leurs dimensions nationale comme internationale, associé à un apprentissage rigoureux des méthodes en économie quantitative (évaluation des risques, économétrie).

Le Master 2 (340 heures) propose un parcours en « Analyse et impact économiques du droit », qui aborde les problématiques spécifiques de l’économie du droit et donne la maîtrise de ses outils qualitatifs comme quantitatifs (analyse comparative de la justice et des systèmes juridiques, méthodes d’évaluation et d’impact). Ceux-ci sont mobilisés pour analyser différentes dimensions de la concurrence (politique de la concurrence, propriété intellectuelle, numérique, partenariats public/privé) dans une vraie perspective bi-disciplinaire économie et droit privé. Pour en savoir plus : Master Economie du Droit, et Association d’Economie du Droit de l’Université Paris Nanterre. Les membres de DIRIS interviennent aussi dans le cadre d’autres diplômes de master comme le Master mention « Analyse et Politique Economique », ou le Master mention « Risque et Environnement » parcours ISEFAR (Ingénierie Statistique et Economique de la Finance, de l’Assurance et du Risque).

Au niveau doctoral, les membres de DIRIS ont enfin développé un partenariat avec des universités européennes (actuellement: l’université de Turin et l’université Anglo-américaine de Prague), dans le cadre d’un programme doctoral « Institutions, Economics, and Law ».

AGENDA

jeudi 2 décembre 2021

Lunch

Lionel Ragot

Assessing the role of immigration policy for foreign students: the case of Campus France

mardi 7 décembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Benjamin Lemoine (Université Paris Dauphine, PSL)

La souveraineté en négociation : droit, finance internationale et restructuration de dettes

jeudi 9 décembre 2021

Doctorants

Lorenzo Garlanda-Longueville

Why do banks have so much assets in tax havens ?

lundi 13 décembre 2021

LIEN : Law, Institutions and Economics in Nanterre

Andrea Mantovani (Toulouse Business School - Univ of Bologna)

Salle G413A

Regulating Platform Fees Under Price Parity

mardi 14 décembre 2021

Recherches en Economie Politique et Institutionnaliste (REPI)

Riyad Manseri

La codétermination en France : intégration des salariés dans les conseils d’administration du SBF120 depuis 2013

mercredi 15 décembre 2021

Économies du monde musulman

Roger Albinyana (Faculty of Economics of the University of Barcelona)

14h30-16h30

Energy Interdependence. The Political Economy of Algeria’s Natural Gas and the Natural Gas Value Chain in the Western Mediterranean (1990-2015)

jeudi 16 décembre 2021

Lunch

Michel Lelart

Intervention sur la microfinance

lundi 3 janvier 2022

Professeurs invités

Margarita Rubio