L’étonnante disparité des territoires industriels

Affiche

de Denis Carré, Nadine Levratto, Philippe Frocrain

Les Synthèses de La Fabrique
Numéro 27 - Novembre 2019


Cette synthèse présente l’évolution locale de l’emploi industriel sur la période allant de 2009 à 2015 et cherche à mieux comprendre les ressorts de la performance territoriale. L’analyse met en lumière la grande diversité des trajectoires des zones d’emploi : certaines ont bénéficié d’une croissance de leur base industrielle, alors que l’on sait que l’industrie française a globalement perdu des emplois. Elle montre également que les variations du nombre d’emplois dans l’industrie constatées dans les zones d’emploi de France métropolitaine apparaissent indépendantes de l’ampleur de leur base industrielle il n’y a pas de fatalité frappant les grands bassins industriels, pas plus qu’il n’y a de prime automatique aux grands clusters et aux métropoles.

 

Enfin et surtout, les résultats obtenus montrent que la spécialisation des territoires dans des secteurs plus ou moins porteurs n’est pas un bon prédicteur de leur performance. Autrement dit, c’est « l’effet local », c’est-à-dire la part de la performance qui ne s’explique pas par leur portefeuille d’activités, qui permet de comprendre leur trajectoire.

 

Si les caractéristiques structurelles des territoires n’expliquent pas si simplement leur performance, c’est certes parce que ces phénomènes sont de plus en plus multiparamétriques mais plus encore parce que leur « capital social » et notamment l’efficacité des institutions et des coopérations entre acteurs divers jouent un rôle primordial. C’est, enfin, parce que le dynamisme des entreprises et leur capacité à créer des emplois, qui ne dépendent pas exclusivement du territoire, restent le principal moteur du développement local.

Download

load Please wait ...