Joint research unit 7235

Approches institutionnalistes des inégalités en économie sociale – Tome 2 : Politiques

L'Harmattan

2007

Philippe Batifoulier, Guillemette de Larquier, Ariane Ghirardello, Delphine Remillon

Les transformations du capitalisme dressent une nouvelle géographie des inégalités où les frontières se sont considérablement brouillées. Le délitement des anciennes protections conduit à l’aspiration d’une partie croissante de la population dans l’insécurité sociale. Parce que les domaines traditionnels de l’économie sociale (emploi, santé, logement, éducation, famille, etc.) sont un terrain privilégié d’expression de ces inégalités ; il était naturel que l’Association d’Économie Sociale (AES) en fasse le sujet central de ses XXVIIe journées. Il y a un réel enjeu à clarifier la notion même d’inégalités afin d’observer leurs diverses manifestations, ainsi que leur éventuel accroissement dans les différents champs de l’économie sociale, mais aussi l’impact des dispositifs adoptés pour tenter de les enrayer. Dans ce cadre, il semble nécessaire de considérer les phénomènes inégalitaires comme des phénomènes construits, ce qui suppose que l’on étudie les arrangements institutionnels économiques et sociaux à l’origine de leur évolution. Le lecteur trouvera donc, dans les deux tomes de cet ouvrage, des articles qui, adoptant cette posture commune, apportent un éclairage original et diversifié des phénomènes inégalitaires en économie sociale. Ils soulignent en particulier que les inégalités économiques et sociales ne peuvent être conçues en toute objectivité et qu’elles sont l’enjeu d’une construction collective. Les inégalités apparaissent alors en statique notamment quand le marché est segmenté (comme c’est le cas du marché du travail) mais aussi en dynamique mettant ainsi en évidence des phénomènes de cumul des inégalités au cours du cycle de vie des individus. Parallèlement, une attention particulière a été portée aux mesures de politiques publiques. Dans des domaines tels que l’éducation, la famille, la santé ou encore l’emploi, les dispositifs adoptés n’ont pas été neutres au regard des inégalités – quand bien même ils ne se fixaient pas explicitement ou uniquement un objectif en termes d’égalité. Ainsi, la pluralité des objectifs et des moyens de la politique publique est analysée au regard de sa plus ou moins grande équité.

AGENDA

Thursday 2 February 2023

Nouveaux doctorants

Nabil Daher, Michaël Guilloussou, Daniela Lima Rente, Maryam Soltani

Nouveaux doctorants

Thursday 2 February 2023

Lunch

Nabil Daher, Michaël Guilloussou, Daniela Lima Rente, Maryam Soltani

Nouveaux doctorants

Thursday 2 February 2023

Groupe de travail Economie Comportementale

Carole Treibich (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble GAEL)

Salle 101

Disentangling peer effects in transportation mode choice: the example of active commuting

Thursday 2 February 2023

Disentangling peer effects in transportation mode choice: the example of active commuting

Carole Treibich (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble GAEL)

Salle 101

Disentangling peer effects in transportation mode choice: the example of active commuting

Thursday 2 February 2023

Crowd-Based Feedback and Early-Stage Entrepreneurial Performance: Evidence from a Digital Platform

Aurélien Quignon (Université du Luxembourg)

Salle : G614B

Crowd-Based Feedback and Early-Stage Entrepreneurial Performance: Evidence from a Digital Platform

Thursday 2 February 2023

Groupe de travail “Intelligence artificielle”

Aurélien Quignon (Université du Luxembourg)

Salle : G614B

Crowd-Based Feedback and Early-Stage Entrepreneurial Performance: Evidence from a Digital Platform

Tuesday 7 February 2023

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Tristan Velardo (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim)

From the primitive mentality to the civilization of capitalism: Schumpeter, reader of Lévy-Bruh

Tuesday 7 February 2023

From the primitive mentality to the civilization of capitalism: Schumpeter, reader of Lévy-Bruh

Tristan Velardo (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim)

From the primitive mentality to the civilization of capitalism: Schumpeter, reader of Lévy-Bruh

Inscription aux Newsletters

Newsletter subscription