Joint research unit 7235

The level and structure of CEO compensation: Does ownership matter?

Revue d'Economie Politique

Revues généralistes en économie et en gestion

124 - 653 - 666

2014

Lionel Almeida

Dans cet article, nous étudions l’influence de la structure de l’actionnariat sur la détermination de la rémunération des dirigeants. A cette fin, nous constituons une base de données sur la structure d’actionnariat et la rémunération des dirigeants pour 104 entreprises françaises cotées du SBF120 sur une période allant de 2005 à 2012. L’actionnariat est catégorisé selon deux principaux critères qui sont le degré d’engagement et l’horizon de placement. Les résultats apportent plusieurs conclusions. D’abord, la rémunération fixe du dirigeant est d’autant plus élevée que les actionnaires sont peu engagés dans le contrôle de l’entreprise ; la rémunération fixe ressort finalement comme une mesure du degré de délégation faite au dirigeant. Ensuite, la rémunération variable est liée à l’horizon de placement des actionnaires : le poids de la rémunération variable et sa sensibilité aux performances comptables et financières annuelles sont d’autant plus élevés que l’actionnariat est orienté vers le court-terme. Enfin, la rémunération dite de long terme (en actions, stock-options) est pratiquée de façon similaire par quasiment tous les types d’actionnariat mais sa variation annuelle est d’autant plus sensible aux performances comptables et financières que l’actionnariat est peu engagé et orienté vers le court-terme. Ces résultats tendent à montrer que les prescriptions de la théorie de l’agence en matière de rémunération des dirigeants sont essentiellement appliquées par les actionnaires peu engagés et de court-terme.

AGENDA

Thursday 2 February 2023

Nouveaux doctorants

Nabil Daher, Michaël Guilloussou, Daniela Lima Rente, Maryam Soltani

Nouveaux doctorants

Thursday 2 February 2023

Lunch

Nabil Daher, Michaël Guilloussou, Daniela Lima Rente, Maryam Soltani

Nouveaux doctorants

Thursday 2 February 2023

Groupe de travail Economie Comportementale

Carole Treibich (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble GAEL)

Salle 101

Disentangling peer effects in transportation mode choice: the example of active commuting

Thursday 2 February 2023

Disentangling peer effects in transportation mode choice: the example of active commuting

Carole Treibich (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble GAEL)

Salle 101

Disentangling peer effects in transportation mode choice: the example of active commuting

Thursday 2 February 2023

Crowd-Based Feedback and Early-Stage Entrepreneurial Performance: Evidence from a Digital Platform

Aurélien Quignon (Université du Luxembourg)

Salle : G614B

Crowd-Based Feedback and Early-Stage Entrepreneurial Performance: Evidence from a Digital Platform

Thursday 2 February 2023

Groupe de travail “Intelligence artificielle”

Aurélien Quignon (Université du Luxembourg)

Salle : G614B

Crowd-Based Feedback and Early-Stage Entrepreneurial Performance: Evidence from a Digital Platform

Tuesday 7 February 2023

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Tristan Velardo (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim)

From the primitive mentality to the civilization of capitalism: Schumpeter, reader of Lévy-Bruh

Tuesday 7 February 2023

From the primitive mentality to the civilization of capitalism: Schumpeter, reader of Lévy-Bruh

Tristan Velardo (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim)

From the primitive mentality to the civilization of capitalism: Schumpeter, reader of Lévy-Bruh

Inscription aux Newsletters

Newsletter subscription