Joint research unit 7235

Concurrence Imparfaite et Règles de Responsabilité pour les Dommages Indivisibles

La soutenance aura lieu le 30 novembre 2021 à 14h au Bâtiment Pierre Grappin – salle B015 René Rémond.

 

Sous la direction de :
Eric Langlais, Professeur des universités

Membres du jury :
Patrice Bougette, professeur des Universités, Université Nice Sophia Antipols
Samuel Ferey, professeur des Universités, Université Lorraine
Sophie Bienenstock, maître de conférences, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
Mohamed Saïd Souam, Professeur des Universités, Université Paris Nanterre
Eric Langlais, Professeur des Universités, Université Paris Nanterre

Résumé de la thèse :
Cette thèse étudie l’efficience économique de différents régimes de responsabilité lorsque les firmes appartenant à une même industrie génèrent un dommage indivisible à une tierce partie, tel l’environnement.
Le premier chapitre étudie l’influence de différents régimes de responsabilité sur les choix de d’output et de précaution des firmes en concurrence à la Cournot. Sous une responsabilité stricte couplée à une répartition égale du dommage entre les firme et à l’utilisation de dommages punitifs, les politiques de concurrence conventionnelles permettent une convergence de l’équilibre vers l’optimum social. Sous un autre design, l’utilisation d’une politique non conventionnelle peut être justifiée.
Le deuxième chapitre étudie l’influence des règles de partage du dommage sur la soutenabilité des collusions entre firmes en concurrence imparfaite et soumises à une responsabilité stricte. Lorsque le dommage est linéaire, les règles de partage sont sans influence sur la soutenabilité de la collusion, tandis que lorsqu’il est cumulatif, la collusion est moins soutenable sous une répartition du dommage au prorata des parts de marché des firmes que sous une répartition par parts égales.
Le troisième chapitre étudie l’influence de deux doctrines sur l’efficience des régimes de responsabilité, la joint and several liability et la joint liability. Aucune de ces doctrines n’est efficiente ni ne domine l’autre. Sous une responsabilité stricte, un multiplicateur de dommage optimal permet d’atteindre le même niveau d’output à l’équilibre – le niveau de précaution étant socialement optimal pour un niveau d’output donné. La responsabilité pour faute est en revanche instable.


Mots clés : Concurrence Imparfaite ; règle de répartition des dommages et intérêts ; responsabilité environnementale ; responsabilité par parts de marchés ; responsabilité in solidum ; collusion de marché

 

AGENDA

Thursday 20 January 2022

Doctorants

Mathilde Aubouin

Déterminants des inégalités numériques chez les ménages français

Thursday 20 January 2022

PhD students

Mathilde Aubouin

Déterminants des inégalités numériques chez les ménages français

Monday 24 January 2022

A Machine Learning Approach to Analyze and Support Anti-Corruption Policy

Tommaso Giommoni (ETH Zurich)

En visio

A Machine Learning Approach to Analyze and Support Anti-Corruption Policy

Monday 24 January 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Tommaso Giommoni (ETH Zurich)

En visio

A Machine Learning Approach to Analyze and Support Anti-Corruption Policy

Tuesday 25 January 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Alexandre Chirat

Aux origines des théories managériales de l’entreprise : la correspondance Baumol-Galbraith (1958-1959)

Tuesday 25 January 2022

Research in Political and Institutional Economy (REPI)

Alexandre Chirat

Aux origines des théories managériales de l’entreprise : la correspondance Baumol-Galbraith (1958-1959)

Thursday 27 January 2022

Lunch

Emmanuelle Faure, Olivier Kayser, Jocelyne Zoumenou

Nouveaux doctorants

Thursday 27 January 2022

Lunch

Emmanuelle Faure, Olivier Kayser, Jocelyne Zoumenou

Nouveaux doctorants

Inscription aux Newsletters

Newsletter subscription