English    Intranet

Document de travail 2017-37

Institutions and firms’ internationalization: an empirical analysis on three Middle East countries.

Nadine Levratto, Clarisse Nguedam Ntouko et Maarouf Ramadan

Résumé :

À partir d’une définition extensive de l’internationalisation des entreprises qui permet d’en cerner les différentes facettes, ce papier propose d’étudier ce phénomène sur la base d’un modèle en deux étapes permettant d’abord d’estimer les déterminants de l’engagement à l’international, puis les facteurs expliquant les différentes modalités d’internationalisation. L’analyse empirique repose sur des données d’entreprises couvrant trois pays (Jordanie, Liban et Turquie) pour l’année 2013. Nous montrons que la probabilité d’être internationalisé et le mode d’internationalisation dépendent de caractéristiques intrinsèques des entreprises, de l’accès aux financements et du climat institutionnel. La combinaison des facteurs déterminant l’engagement à l’international et le nombre de formes d’internationalisation adoptées varient selon la taille et le secteur d’activité dans lesquelles elles opèrent.

Classification JEL : D22, D23, O19.

Mots-clés : Internationalisation des entreprises, Climat des affaires, Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA).


Télécharger le document de travail (via EconPapers) - (1.10 MB)

« Page précédente