Photo Pierre Bui Quang

Pierre Bui Quang

Doctorant(e)
  • Email
  • Axe de recherche

      Macroéconomie Internationale, Banque et Econométrie Financière

2018-52 "The effect of non-resident investments on the French sovereign spread"

Pierre Bui Quang

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Les investissements internationaux en titres de dette publique sont un déterminant clé des taux souverains. Toutes choses égales par ailleurs, ils permettent de réduire le coût de l'endettement public. D'un point de vue de stabilité financière cependant, leur volatilité pose également la question de la vulnérabilité de la dette publique face au risque de retrait des investisseurs internationaux.
Ce document de travail aborde cette problématique dans le cas de la dette publique française. La vulnérabilité de la dette publique y est mesurée par la hausse du taux souverain nécessaire pour que les ré-allocations de portefeuille du secteur financier domestique couvrent un montant donné de désinvestissements des non-résidents.
Les résultats que nous obtenons indiquent que si la part des non-résidents dans la détention hors banque centrale de la dette publique française s'était éloignée de sa trajectoire effective de -1,25 pp par trimestre entre le T3 2016 et le T3 2017 (soit une déviation totale de -5 pp), le taux souverain aurait été d'environ 40 pb supérieur au T3 2017. Etant donnés les montants et les maturités des émissions de titres de dette publique sur cette période, le surcoût pour les finances publiques, actualisé en fonction de la courbe des taux allemands, aurait été aux alentours de 6 Md €.
Classification-JEL
F34, G11, H63
Mot(s) clé(s)
taux souverains, endettement externe, base d'investisseurs, biais domestique, choix de portefeuille
Fichier

2017-2 "International equity portfolio diversification: a sectoral and security-by-security analysis"

Pierre Bui Quang, Jonas Heipertz, Natacha Valla

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
International portfolio diversification has been shown to be subject to several puzzles, notably the home bias in equity investment, and the correlation bias. Taken together, those facts suggest that not only do investors tend to prefer domestic equity to foreign equity, but that, when they venture into cross-border investments, they do so in countries where stock prices are most correlated with home markets - contradicting the intuition that international investments are used to diversify portfolios more optimally. Our paper deals mainly with the correlation bias. It uses a dataset on French external financial portfolio positions produced by the Banque de France that allows a security-by-security analysis of international positions. We show that although insurance companies and investment funds are indeed more exposed to highly correlated markets, the way they arrange their portfolios at the security-level is consistent with the existence of a diversification motive.
Classification-JEL
G11; G15.
Mot(s) clé(s)
gross international investment positions, home bias, correlation puzzle, financial structure, macro-prudential regulation.
Fichier
load Veuillez patienter ...