Publications: Documents de travail

Publications: Documents de travail 2020

Disponible aussi dans les archives RePEc
RePEc is a decentralized database and world's largest collection of economics working papers, journal articles and software components

2020-1 "Asymmetric price transmission along the food marketing chain: A focus on the recent price war."

Chouaib Jouf

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Ce papier examine la transmission des prix le long de la chaîne commerciale du secteur agroalimentaire en France. Nous nous intéressons à la transmission en amont et en aval pendant la période de la " guerre des prix " que se sont livrés les centrales d’achat sur le marché français. Pour ce faire, nous nous appuyons sur une approche de cointégration asymétrique : le modèle NARDL (Nonlinear Autoregressive Distributed Lag). Nous constatons que la transmission des prix est asymétrique le long de la filière alimentaire française, que ce soit en amont ou en aval de la filière. Elle est particulièrement prononcée en aval de la filière. Ce résultat montre que les acteurs du secteur industriel agroalimentaire sont les principaux perdants de la récente guerre des prix qu’a connue le secteur alimentaire français.
Classification-JEL
C13, C22, Q11, Q13
Mot(s) clé(s)
Secteur agroalimentaire, Transmission des prix, Asymmétrie, ARDL non-linéaire
Fichier

2020-2 "Banks to basics! Why banking regulation should focus on equity"

Pierre Durand, Gaëtan Le Quang

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
La réglementation bancaire fait face à de multiples défis qui nécessitent une refonte de la manière dont elle est construite. Dans cet article, nous soutenons l'idée selon laquelle le régulateur devrait se focaliser sur l'élaboration d'une contrainte forte en actions ordinaires, plutôt que sur la mise en place de nombreuses règles complexes comme cela est actuellement le cas. Cependant, l'industrie bancaire s'oppose à une telle contrainte en fonds propres, arguant qu'elle altérerait la rentabilité bancaire. A l'aide de régressions en forêts aléatoires menées sur une importante base de données comportant de nombreuses variables de bilan pour des banques implantées dans 21 pays différents, nous montrons que le ratio de fonds propres sur le total des actifs a un impact positif sur la rentabilité bancaire mesurée par le rendement des actifs (ROAA). Inversement, l'effet de ce ratio sur la valeur actionnariale, mesurée par le rendement des actions (ROAE), est la plupart du temps, faiblement négatif. Ainsi, une contrainte forte en fonds propres ne nuit pas à la rentabilité des banques, mais réduit la valeur actionnariale. C'est probablement la raison pour laquelle l'industrie bancaire s'oppose de façon si virulente à la mise en place d'une telle contrainte.
Classification-JEL
C44, G21, G28
Mot(s) clé(s)
Réglementation bancaire; Exigences en capital; Bâle III; Régressions en forêts aléatoires
Fichier

2020-3 "Unconventional Monetary Policies: A Stock-Taking Exercise"

Christian Pfister, Jean-Guillaume Sahuc

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article présente un bilan des travaux sur les politiques monétaires non conventionnelles, depuis leur mise en œuvre jusqu’à leur impact sur l’économie. En particulier, nous discutons en détail les deux principales mesures adoptées dans la plupart des économies développées, à savoir le guidage des taux d’intérêt et les achats massifs d’actifs. Dans l’ensemble, il y a un quasi-consensus sur le fait que ces mesures ont été utiles, malgré quelques vues dissonantes. Parce que ces politiques ont laissé leurs marques sur les économies et sur les bilans des banques centrales, nous offrons des éclairages sur leur héritage et nous demandons si elles ont conduit à un changement des « règles du jeu » pour la fixation des taux d’intérêt et le choix de la taille et de la composition des bilans des banques centrales. Finalement, nous nous interrogeons sur l’opportunité de modifier les objectifs et les instruments de la politique monétaire dans le futur, en comparaison de la situation qui prévalait avant la crise.
Classification-JEL
E52, E58.
Mot(s) clé(s)
Politiques monétaires non conventionnelles.
Fichier

2020-4 "Covid-19 : analyse spatiale de l’influence des facteurs socio-économiques sur la prévalence et les conséquences de l’épidémie dans les départements français"

Mounir Amdaoud, Giuseppe Arcuri, Nadine Levratto

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article s’intéresse aux déterminants socio-économiques des hospitalisations et des taux de décès liés à la Covid-19 entre les semaines 9 et 15 d’une part et à la surmortalité observée cette année par rapport aux précédentes, d’autre part. Il propose une approche territoriale de ces questions grâce au recours à des données calculées au niveau des départements français, publiées par Santé France et l’INSEE. L’analyse spatiale exploratoire réalisée révèle d’abord l’hétérogénéité et l’autocorrélation spatiale de la maladie et de ses conséquences. Le recours à des modèles d’économétrie spatiale permet ensuite de mettre en évidence l’influence de la densité démographique, des inégalités sociales, de la part des ouvriers dans la population active et des services d’urgence sur les phénomènes étudiés. Enfin, nous rendons également compte du rôle des effets de débordements entre départements situés à proximité les uns des autres. Ces derniers interviennent davantage dans la diffusion des cas et décès liés à la Covid-19 que dans la surmortalité.
Classification-JEL
C21, I14, R23
Mot(s) clé(s)
Covid-19, déterminants locaux, analyse spatiale
Fichier

2020-5 "Are business angel-backed companies truly different? a comparative analysis of the financial structure"

Nadine Levratto, Julien Salin

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
L'article s'intéresse à l'influence des business angels sur la structure de capital des entreprises financées, ces entreprises ayant un jeune âge et un fort prisme technologique . En effet, le financement des jeunes entreprises à caractère innovant est un enjeu majeur de croissance compte tenu de leur importance en terme d'activité économique et d'emploi. A ce titre, le financement du début du cycle de vie apparaît déterminants pour positionner la firme sur une chemin de croissance viable et perrein. Dans ce contexte et même si les business angels sont reconnus pour être des acteurs majeurs du financement du début du cycle de vie des entreprises, les études empiriques d'évaluation d'impact manquent toujours. Cet article, à l'aide de techniques de matching et d'une base de données inédite de par sa volumétrie, montre que l'influence des business angel est limitée. Pour autant, nous observons une réduction du poids de la dette commerciale liée au financement par business angel mettant en évidence l'effet de réseaux des business angels.
Classification-JEL
G24, L25, L26, M13, O16
Mot(s) clé(s)
Investisseurs informels, structure du capital, techniques d'appariement
Fichier

2020-6 "Monetary Policy Transmission with Downward Interest Rate Rigidity"

Grégory Levieuge, Jean-Guillaume Sahuc

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Les résultats des études empiriques suggèrent que la transmission des taux directeurs aux taux bancaires est asymétrique dans la zone euro. En effet, les taux débiteurs bancaires s'ajustent plus lentement et moins complètement aux baisses qu'aux augmentations de l'Eonia. Nous étudions comment cette rigidité à la baisse des taux d'intérêt affecte la réponse de l'économie aux chocs de politique monétaire. A cette fin, nous introduisons des coûts d'ajustement asymétriques des taux débiteurs bancaires dans un modèle d'équilibre général stochastique dynamique macro-financier. Nous trouvons que la réponse initiale du PIB à un choc négatif de politique monétaire est inférieure de 25% à sa réponse obtenue en cas de choc positif de même ampleur. Il faudrait alors qu'une banque centrale réduise son taux directeur de 50 à 75% de plus pour obtenir un impact sur le PIB à un horizon de moyen terme qui soit identique, en valeur absolue, à celui obtenu en cas de choc positif. Nous montrons également que la rigidité à la baisse des taux d'intérêt est plus forte lorsque le taux directeur atteint sa valeur plancher effective, empêchant encore plus la transmission d’une politique monétaire accommodante. Ces résultats impliquent que négliger l'asymétrie des ajustements des taux bancaires peut conduire à des décisions de politique monétaire erronées.
Classification-JEL
E32, E44, E52.
Mot(s) clé(s)
Rigidité à la baisse des taux d'intérêt, coûts d'ajustement asymétriques, secteur bancaire, modèle DSGE, zone euro.
Fichier

2020-7 "Pratiques et doctrine des banques centrales au défi du changement climatique : rupture ou continuité ?"

Laurence Scialom

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Les banques centrales sont confrontées au défi financier du changement climatique : nécessité d’une réallocation massive des flux financiers du « marron » au « vert » et risques financiers climatiques considérés comme systémiques. Y répondre va induire des changements profonds de leur doctrine et de leurs pratiques. Cet article montre que l’histoire est jalonnée de telles mutations rapides du central banking. Il analyse les arguments en faveur de l’intégration des risques financiers climatiques dans la doctrine et dans le cadre opérationnel des banques centrales et il tente d’explorer ce que pourrait concrètement signifier un verdissement des actions de la banque centrale.
Classification-JEL
Code JEL : E5,N,Q5
Mot(s) clé(s)
banque centrale, changement climatique, risques financiers
Fichier

2020-8 "International Economic Sanctions: Multipurpose Index Modelling in the Ukrainian Crisis Case"

BALI Morad, Nady Rapelanoro

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
L’objectif de cet article de recherche est de créer un indice simulant l’arrivée et la pression économique infligée par les sanctions internationales. Pour ce faire, les sanctions économiques internationales contre la Fédération de Russie dans le cadre de la crise ukrainienne ont été retenues. La première partie de cet article présente la méthodologie employée, ainsi que les modalités de formalisation mathématique. La seconde partie de cet article est dédiée à l’empirique, dans la mesure où elle cherche à démontrer les améliorations apportées par notre travail. Pour ce faire, notre indice sanctions est comparé à l’indice sanctions de Kholodilin et Netšunajev (2016). Quatre modèles structurels à vecteur autorégressif sont utilisés dans deux sections principales, deux modèles initiaux et deux modèles étendus. Les résultats de cette section révèlent que notre nouvel indice sanctions a un pouvoir explicatif plus important que l’ancien. De plus, il semble qu’il affecte la production russe –sur le court-terme- plus précisément que son prédécesseur. Le gain de pouvoir explicatif est confirmé par les deux modèles étendus.
Classification-JEL
F4; C5
Mot(s) clé(s)
économie russe, économie européenne, crise ukrainienne, sanctions économiques, modèle vectoriel autoregréssif
Fichier

2020-9 "Currency misalignments and exchange rate regimes in Latin American countries: a trade-off issue"

Jorge Carrera, Blaise Gnimassoun, Valérie Mignon, Romain Restout

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article étudie de façon approfondie l'impact du régime de change sur les mésalignements des devises pour un panel de 17 pays d'Amérique Latine au cours de la période 1970-2016. Nous montrons que ces pays sont confrontés à un arbitrage majeur dans leur choix de régime de change : ils doivent arbitrer entre (i) des mésalignements importants, mais moins persistants et (ii) des déséquilibres monétaires durables, mais plus faibles. En effet, si les régimes de change fixes ont l'avantage de réduire l’ampleur des mésalignements, ils accentuent leur persistance. Au contraire, les mésalignements sont plus élevés sous des régimes de change flexibles, mais sont moins persistants. Dans l'ensemble, nos résultats sont conformes à l'hypothèse de Friedman, car ils montrent que les régimes de change flexibles permettent une correction plus rapide des mésalignements.
Classification-JEL
F31; C23; E42
Mot(s) clé(s)
Amérique Latine ; régimes de change ; mésalignements
Fichier

2020-10 "Learning, house prices and macro-financial linkages"

Pauline Gandré

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Aux Etats-Unis, les interactions entre le marché immobilier, le marché du crédit et le secteur réel ont été frappantes dans les dernières décennies. Pour expliquer ces liens, nous développons un modèle DSGE de petite taille, dans lequel les agents actualisent des croyances non-rationnelles sur le taux de croissance futur des prix immobiliers, en accord avec les résultats de données d’enquêtes récentes. Conditionnellement aux croyances subjectives sur les prix immobiliers, les anticipations des agents sont cohérentes avec le modèle. Dans le modèle avec anticipations non-rationnelles, des chocs de productivité standards et des chocs dans le secteur du crédit génèrent des épisodes de hausse persistante dans les prix immobiliers. L’excès de volatilité persistant dans les prix immobiliers affecte en retour le secteur financier (car les actifs immobiliers servent de collatéral pour l’endettement des ménages et des entreprises), et se propage au secteur réel. Ce mécanisme d’amplification et de propagation améliore la capacité du modèle à expliquer les énigmes empiriques sur le marché immobilier américain et les liens entre les secteurs macroéconomique et financier sur la période 1985-2019. Le modèle avec apprentissage permet également de répliquer la prévisibilité des erreurs de prévision mise en évidence par les données d’enquête.
Classification-JEL
D83, D84, E32, E44, G12.
Mot(s) clé(s)
Booms immobiliers, Accélérateur Financier, Fluctuations, Anticipations non-rationnelles, Apprentissage.
Fichier

2020-11 "When are Google data useful to nowcast GDP? An approach via pre-selection and shrinkage"

Laurent Ferrara, Anna Simoni

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Nous cherchons à savoir si, et quand, un grand ensemble de données de recherche Google peut être utile pour améliorer l'évaluation en temps réel du PIB, lorsque nous contrôlons par l'information présente dans les variables officielles. Pour cela, nous proposons une nouvelle approche qui combine la pré-sélection de variables et une méthode de régularisation Ridge, et nous donnons les résultats théoriques sur le comportement asymptotique de l'estimateur dans ce contexte. Les résultats empiriques pour la zone euro montrent que les données Google contiennent une information utile pour l'évaluation de la croissance du PIB dans des conditions de pseudo-temps-réel pour les quatre premières semaines du trimestre, c'est à dire lorsque l'information macroéconomique sur le trimestre en cours est manquante. Toutefois, leur capacité prédictive relative disparaît dès que les données officielles deviennent disponibles. De plus, une analyse dans des vraies conditions de temps réel, à l'aide de données millésimées, confirment que les données de recherche Google constituent une alternative crédible lorsque les données officielles sont manquantes.
Classification-JEL
C53, C55, E37
Mot(s) clé(s)
Evaluation en temps réel, PIB, large base de données, Google, Sélection de variables
Fichier

2020-12 "Qualité des études d'impact et travail parlementaire"

Benjamin Monnery, Bertrand du Marais

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Depuis 2009, le Gouvernement est tenu de produire une étude d’impact (EI) des projets de loi qu’il soumet au Parlement, afin de documenter ex-ante leurs conséquences juridiques, économiques, sociales ou encore environnementales. Cet article présente une analyse statistique d’un échantillon d’une trentaine d’études d’impacts produites de juin 2017 à août 2019, soit près de la moitié de la production législative sur la période. Dans un premier temps, l’article documente la qualité hétérogène et souvent médiocre des études d’impact à travers une série d’indicateurs, et tente d’identifier les déterminants de cette qualité. Dans un second temps, l’article analyse l’usage parlementaire qui est fait des EI sous la XVème législature et montre que si cet usage est limité et principalement le fait de l’opposition, des EI de meilleure qualité peuvent effectivement nourrir le travail parlementaire. Les raisons de la relative médiocrité des études d’impact et plusieurs pistes d’amélioration sont discutées.
Classification-JEL
D61 ; D78 ; H70
Mot(s) clé(s)
études d’impact ; évaluation ex-ante ; Parlement ; Gouvernement
Fichier

2020-13 "Taming Debt: Can GDP-Linked Bonds Do the Trick?"

Sarah Mouabbi, Jean-Paul Renne, Jean-Guillaume Sahuc

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Nous étudions les propriétés stabilisatrices de l'indexation de la dette sur le PIB à l'aide d'un modèle de macro-finance fondé sur la consommation. Notre analyse fait ressortir trois résultats : (i) les prix des obligations indexées sur le PIB intègreraient des primes de risque importantes et variables dans le temps d'environ 40 points de base, (ii) à excédent budgétaire fixe, l'émission d'obligations indexées sur le PIB n'implique pas nécessairement des ratios de dette sur PIB plus avantageux à moyen et long termes et (iii) l'excédent budgétaire qui stabilise la dette est plus prévisible avec de telles émissions mais plus élevé en moyenne. Nos résultats remettent en question le point de vue selon lequel les obligations indexées sur le PIB maîtrisent la dette.
Classification-JEL
H62, H63, E43, E44.
Mot(s) clé(s)
Obligations indexées sur le PIB, stabilisation de la dette, modèle fondé sur la consommation, structure par terme
Fichier

2020-14 "It Takes a Village to Raise a Child. Impact Evaluation of the Training for Volunteers in Health and the Nutritional Recovery Cycles in West Guatemala"

Juliana Yael Milovich, Elena Villar

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Les taux les plus élevés de malnutrition infantile au Guatemala se trouvent dans les régions occidentales, où plus de la moitié des enfants de moins de cinq ans présentent une taille trop basse pour leur âge et près de 20% souffrent d'insuffisance pondérale. Cependant, malgré la forte incidence de malnutrition infantile, il n’existe aucune preuve solide de ses déterminants, de ses effets et de solutions possibles. Notre étude analyse l'impact d'un programme mis en œuvre par la Fondation FUNDAP à l'Ouest du Guatemala, Volontaires en Santé, sur la santé nutritionnelle des enfants de moins de cinq ans. Nous fournissons de nouvelles preuves sur la manière dont la formation des femmes au niveau communautaire pour fournir aux mères des informations sur la nutrition des enfants, ainsi que le suivi de la croissance des enfants par le biais de visites régulières et la fourniture de compléments alimentaires, contribue à réduire de manière significative le risque d'insuffisance pondérale chez les enfants dans l'Ouest du Guatemala.
Classification-JEL
I38, J1, I18
Mot(s) clé(s)
Malnutrition Infantile, Formation des Femmes, Programmes de Santé, Évaluation d'Impact
Fichier

2020-15 "Why do insurers fail? A comparison of life and non-life insolvencies using a new international database"

George Overton, Olivier de Bandt

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Plantin et Rocher (2016) montrent comment les assureurs ont tendance à faire du "risk-shifting" avant la matérialisation d'une défaillance. Cet article examine empiriquement cette idée en testant les mécanismes d'insolvabilité dans le secteur de l'assurance, en utilisant une base de données unique construite par les auteurs, qui regroupe les données du bilan et des comptes de résultats (ainsi que les informations sur les défaillances) au cours des 30 dernières années. À l'aide de différentes spécifications logistiques à effets fixes et de modèles de survie paramétriques, ce papier présente l'évidence, en plus du rôle de la rentabilité en tant qu'indicateur avancé, des asymétries intrinsèques entre les secteurs de l'assurance vie et non-vie. Dans le secteur de la vie, la composition de l'actif est très importante pour prévoir une faillite, tandis que l'efficacité opérationnelle ne joue aucun rôle. Dans le secteur non-vie, l'inverse s'avère vrai.
Classification-JEL
G22, G01, G11
Mot(s) clé(s)
Assurance, défaillances, indicateurs avancés, crises financières
Fichier

2020-16 "Exchange rate predictive densities and currency risks: A quantile regression approach"

Niango Ange Joseph Yapi

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
A l'aide de l'équation de Fama, nous estimons des densités conditionnelles et des mesures de risque. Sur la base de régressions quantiles, nous estimons une skewed t-distribution pour obtenir des densités conditionnelles à la politique monétaire pour huit paires de devises. Nous démontrons que les densités conditionnelles sont très sensibles aux orientations de la politique monétaire. Ensuite, nous utilisons les densités conditionnelles estimées pour mesurer les risques de change. Nos résultats montrent que les risques de dépréciation/appréciation sont extrêmement hétérogènes et que les monnaies sont plus exposées aux risques de dépréciation, en particulier en période de crises. Nos résultats peuvent être utilisés comme un outil supplémentaire pour évaluer si une monnaie se comporte comme une monnaie refuge. Nous étudions également les performances relative et absolue de notre modèle en matière de prévision hors échantillon des densités. Nous constatons que les densités prédictives sont parfaitement calibrées. En outre, nos résultats démontrent également que notre méthodologie peut surpasser la marche aléatoire dans la prévision des densités.
Classification-JEL
C22, C53, F31
Mot(s) clé(s)
Régressions quantiles, densités prédictives, risques de change, monnaie refuge.
Fichier

2020-17 "The Wage-Maximisation Property"

Christian Bidard

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Pour les modèles linéaires de production simple, la technique concurrentielle de long terme est celle qui, à taux de profit donné, maximise le salaire,. Cette propriété est étendue aux modèles de production jointe qui satisfont une hypothèse additionnelle dénommée robustesse. En particulier, la propriété de non-substitution implique que les prix concurrentiels en termes de salaire sont minimaux. Le résultat est appliqué à plusieurs types de modèles, y compris ceux de production avec capital fixe. Sous l'hypothèse de robustesse, la maximisation du salaire peut être vue comme la contrepartie en termes de valeur de la règle d'or.
Classification-JEL
B24, C62, D41, D51
Mot(s) clé(s)
Non-substitution, Maximisation du salaire, règle d'or, capital fixe, Sraffa
Fichier

2020-18 "Robustness of the Balassa-Samuelson effect: evidence from developing and emerging economies"

Florian Morvillier

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article analyse la robustesse de l'effet Balassa-Samuelson (BS) pour un échantillon de 38 économies émergentes et en développement sur la période 1980-2016. Nous étudions les versions interne et externe de l'effet BS en utilisant cinq mesures différentes de cet effet. En nous basant sur l'approche "Cross Sectional-Distributed Lag", nous montrons que la version interne est vérifiée seulement si le différentiel de productivité entre les secteurs échangeables et non-échangeables est utilisé plutôt que le Produit Intérieur Brut par travailleurs. Nous mettons également en évidence un effet positif et robuste du prix relatif des biens non-échangeables par rapport aux biens échangeables sur le taux de change réel. En somme, nos résultats soulignent que la vérification de la version interne de l'effet BS dépend du proxy considéré pour la productivité. La validité de la version externe est, quant à elle, un résultat général et robuste.la validité de la version externe est un résultat général et robuste.
Classification-JEL
F31, F41
Mot(s) clé(s)
Effet Balassa-Samuelson, taux de change, prix relatifs
Fichier

2020-19 "Emissions Trading with Transaction Costs"

Marc Baudry, Anouk Faure, Simon Quemin

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Nous développons un modèle d'équilibre de marché de droits à polluer en présence de coûts de transaction fixes et proportionnels, où le prix du permis et la participation des firmes sont déterminés de façon endogène. Nous analysons ensuite la sensibilité de l'équilibre à un changement du niveau des coûts de transaction et de l'allocation gratuite des firmes, et caractérisons les situations où ces derniers ont un effet baissier ou haussier sur le prix du permis par comparaison au cas concurrentiel. Enfin, nous calibrons le modèle sur les données annuelles de transaction et conformité du registre du SEQE durant sa deuxième phase (2008-12), que nous consolidons à l'échelle de la firme.
Nous trouvons que des coûts de transaction de l'ordre de 10k€ par an plus 1€ par permis échangé réduisent substantiellement les divergences entre observations et prédictions théoriques du comportement des firmes (conformité passive par exemple). Nos simulations suggèrent qu'ignorer les coûts de transaction peuvent mener à sous-estimer l'impact des politiques de gestion de l'offre sur les prix de marché, de façon différenciée selon leur incidence sur les firmes.
Classification-JEL
D22, D23, H32, L22, Q52, Q58
Mot(s) clé(s)
Marché de permis, Coûts de transaction, Conception et évaluation de politiques publiques, SEQE
Fichier

2020-20 "The Contribution of Residential Segregation to Racial Income Gaps: Evidence from South Africa"

Florent Dubois, Christophe Muller

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Les disparités raciales persistantes de revenus ne peuvent pas être seulement expliquées par les différences de caractéristiques socio-économiques. Dans ce papier, nous soutenons que la ségrégation locale devrait être un composant de la détermination des écarts de revenus socio-ethniques en utilisant l'écart de revenus entre Blancs et Africains dans l'Afrique du Sud contemporaine. Premièrement, nous complétons des équations de salaire de Mincer avec un indice de ségrégation. Deuxièmement, nous décomposons l'écart de revenus en distribution en des effets de composition et de structure détaillés. Troisièmement, nous explorons l'hétérogénéité des effets de la ségrégation selon trois lignes théoriques: préférences raciales, segmentation du marché du travail, et effets de réseaux. La ségrégation apparaît comme le principal contributeur de l'effet de structure, devant l'éducation et l'expérience, et fait une contribution importante à l'effet de composition. De plus, la ségrégation est néfaste pour les revenus des Africains au bas de la distribution, notamment en association avec les réseaux locaux informels de recherche d'emploi, pendant que la ségrégation est bénéfique pour les Blancs au sommet de la distribution. Les préférences raciales et la segmentation du marché du travail ne jouent qu'un rôle mineur. Nous identifions les caractéristiques des sous-populations qui souffrent et bénéficient le plus de la ségrégation, incluant pour les premières, des travailleurs peu éduqués des secteurs agricoles et miniers, souvent des femmes, immergés dans leurs réseaux personnels. Enfin, les politiques de salaire minimum semblent atténuer les mécanismes néfastes de la ségrégation.
Classification-JEL
J15, D31, R23
Mot(s) clé(s)
Afrique du Sud post-Apartheid, Décompositions de Distributions, Distribution de Revenus, Ségrégation Résidentielle
Fichier

2020-21 "Création du FED : réunir la gestion de la monnaie et de la liquidité"

Anne-Marie Rieu-Foucault

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Le processus de création du système de réserves fédérales (FED) est issu d’une série de dysfonctionnements monétaires et financiers, ayant résulté dans une succession de crises de liquidité dans la seconde moitié du 19ème siècle aux Etats-Unis. Ce papier présente ces dysfonctionnements et les moyens trouvés par les chambres de compensation pour gérer les crises de liquidité en l’absence de l’existence d’une banque centrale. Il discute les raisons ayant quand même finalement amenées à la création du FED, mettant en perspective les dimensions politiques et financières de cette création. Il conclut, au regard de l’histoire, sur les apports du FED et les manquements auxquels s’est trouvé confrontée la banque centrale lors du déclenchement de la crise de 2008.
Classification-JEL
E58, G01, N21
Mot(s) clé(s)
banque centrale, monnaie, liquidité, crises financières
Fichier

2020-22 "China’s overseas Sovereign debt relief actions: What insights do recent cases provide?"

Gatien Bon, Gong Cheng

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, le G20 et le Club de Paris ont convenu d'accorder un allégement bilatéral officiel de la dette aux pays à faible revenu. Ce document présente huit études de cas sur les récentes mesures d’allégement de la dette de la Chine à l’étranger afin de mettre en lumière leurs caractéristiques et spécificités communes. Ces cas - Cuba (2010), Seychelles (2011), Tchad (2017), Zambie (2018), Mozambique (2018), Cameroun (2019), Congo (2019) et Venezuela (en cours) - mettent en évidence le rôle croissant de la Chine dans allégement de la dette. Cet allégement est accordé soit en collaboration avec d'autres créanciers officiels, tels que le Club de Paris, soit avec des créanciers privés, soit de à l'initiative politique de la Chine. L'ampleur de l'allégement de la dette et des conditions de restructuration varie selon les cas et en fonction des conditions offertes par les autres créanciers. Nous observons une part prédominante de l'annulation des arriérés accumulés plutot qu'une réduciton du principal de dette. Nous concluons par des réflexions préliminaires sur les facteurs d’économie politique qui motivent les mesures d’allégement de la dette de la Chine.
Classification-JEL
F33, F34, H63
Mot(s) clé(s)
Afrique, Chine, Club de Paris, Restructuration de dette souveraine
Fichier

2020-23 "Monetary Policy and Housing Loan Default"

Barbara Castillo Rico, George Overton

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Le canal de transmission le plus direct de la politique monétaire aux ménages est la modification des taux directeurs de la BCE. Les emprunteurs ayant des prêts en cours à taux variable sont confrontés à des changements de conditions de financement qui ont des conséquences importantes sur leur situation financière. Dans cet article, nous étudions l'impact de ces changements de politique monétaire sur le défaut de crédit au logement sur la période 2004-2015. Nous utilisons un vaste panel de prêts au logement français pour reconstruire les tableaux d'amortissement sur la durée de vie de chaque prêt et calculer les variations des paiements trimestriels dus à l'action de la politique monétaire, et utilisant des modèles de survie pour analyser l'impact sur la probabilité de défaut. Notre base de données permet l'hypothèse de l'absence de défaut stratégique dans notre analyse, qui isole le défaut involontaire dans nos estimations, contrairement à d'autres papiers. Premièrement, nous constatons qu'une augmentation de 100 pb du paiement trimestriel induite par les variations de l'Euribor 3 mois augmente la probabilité de défaut d'environ 5%. Deuxièmement, nous identifions la stabilité de l'emploi comme un facteur d'assurance majeur contre la hausse des taux directeurs pendant les mesures de politique monétaire restrictive. Enfin, nous fournissons des preuves de l'existence d'une auto-sélection de profils d'emprunteurs plus risqués dans les prêts à taux variable. La préoccupation concernant le montant des paiements sur les prêts à taux variable revêt une importance accrue dans un contexte de politique monétaire caractérisé par une incertitude sur le timing d'une augmentation des taux après une période prolongée de taux bas ou négatifs.
Classification-JEL
R30, H81, E52
Mot(s) clé(s)
Prêts immobilier, politique monétaire, défaut
Fichier

2020-24 "Academic Convergence and Migration: the effect of the BolognaProcess on European Mobility."

Rémi Odry

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article s’intéresse aux effets du Processus de Bologne sur les flux migratoires entre pays européens de 2004 à 2017. Pour cela, nous nous basons sur les flux bilatéraux enregistrés entre la plupart des pays européens, et utilisons plusieurs estimateurs. Nos résultats montrent que la mise en place du Processus de Bologne a un impact limité, quand il est significatif, sur les migrations en Europe. Son effet is surtout visible dans les pays de destinations mais est extrêmement faible quand on se concentre sur sa mise en place dans les pays d'origine. Quand cet effet est noté, il est une fonction croissante du niveau du Processus de Bologne. A contrario, la diaspora présente dans les différents pays joue un rôle important pour expliquer les flux entre pays. Nous constatons également que les variables traditionnelles telles que la langue commune ou la distance géographique ne semblent plus être des critères aussi pertinents qu'avant dans l'étude des flux intra-européens. Enfin, nous mettons en avant l'effet négative inattendu de l'adoption de l'Euro sur les migrations bilatérales.
Classification-JEL
I23; J15; C33; J18
Mot(s) clé(s)
Processus de Bologne; Migration; Education; Modèle de Gravité
Fichier

2020-25 "Should environment be a concern for competition policy when firms face environmental liability ?"

Maxime Charreire, Eric Langlais

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
L'article s'intéresse au cas d'un oligopole où l'activité de production des firmes créée un dommage environnemental joint et indivisible. Nous étudions d'abord les effets de différents régimes de responsabilité environnementale sur l'équilibre de l'oligopole, et ensuite nous discutons les justifications de politiques de la concurrence "non conventionnelles", c'est-à-dire guidées par l'intérêt collectif incluant la préservation de la santé humaine ou de l'environnement. Nous analysons les décisions des firmes en termes d'output et de mesures environnementales sous différents régimes de responsabilité (responsabilité stricte vs pour faute), associés à différentes règles de partage des dommages (par tête vs par parts de marché), et avec un multiplicateur de dommages. Nous montrons qu'un droit de la responsabilité environnementale basé sur la combinaison de la responsabilité stricte, la règle de partage des dommages par tête, et un multiplicateur de dommage optimal, est compatible avec une politique de la concurrence "conservatrice" motivée par le surplus des consommateurs, dans la mesure où un affaiblissement du pouvoir de marché des firmes accroit aussi les dépenses agrégées de préservation de l'environnement et le bien-être social. Au contraire, l'adoption d'un régime de responsabilité pour faute, ou de la règle de partage des dommages par parts de marché, peut justifier des restrictions de concurrence, car l'entrée des firmes peut conduire à une diminution des dépenses environnementales agrégées et entrainer des pertes de bien-être social. Néanmoins, le fine tuning suppose que l'Autorité de la Concurrence dispose d'informations spécifiques que nous discutons.
Classification-JEL
L41, L13, K13
Mot(s) clé(s)
Responsabilité stricte; négligence; règles de partage des dommages; responsabilité par parts de marché; responsabilité environnementale; oligopole de Cournot; politique de la concurence
Fichier
load Veuillez patienter ...