Unité mixte de recherche 7235

Du mode de financement au mode de gouvernement d’entreprise: une causalité ambiguë

Euro-Mediterranean Economics and Finance Review

Autres

2 - 80 - 104

2007

Jamel Boukhatem, Françoise Renversez, Moncef Hergli

L’objet de cet article consiste à élucider la relation entre le mode de financement et le mode de gouvernement d’entreprise. Il s’agit d’étudier si la convergence des systèmes de financement conduisait forcément à une convergence des modes de gouvernement d’entreprise, et ce, pour certains pays de l’OCDE avec décidément référence au cas tunisien. Les trajectoires suivies sont pourtant plus complexes qu’elles ne le paraissent. Ainsi, s’il est constaté que les systèmes financiers des pays tels que les Etats-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni d’une part, et éventuellement la France, le Japon et l’Italie de l’autre, tendent à converger par le recours croissant aux marchés financiers, il semble qu’il soit difficile de déduire de facto à une convergence des modes de gouvernement d’entreprise. Mieux encore, les structures demeurent à ce jour fortement dépendantes de leur contexte. S’agissant du cas tunisien et malgré les faiblesses du système financier, la gouvernance occupe une place primordiale à côté des différentes réformes visant à relancer la finance de marché. Cependant, le lien de causalité entre financement et gouvernance s’avère particulièrement ambigu du fait qu’il n’existe pas réellement une exigence pressante à l’adoption d’un mode de gouvernance par les entreprises comme pour le cas des pays développés. La mise en place en Tunisie d’un « Code de Bonnes Pratiques » de gouvernement d’entreprise doit venir remédier aux insuffisances du dispositif déjà existant pour définir les règles de fonctionnement des sociétés anonymes faisant appel public à l’épargne et, par delà, améliorer l’exercice du pouvoir entre les dirigeants et les actionnaires.

AGENDA

lundi 5 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Vincent Lefrère (Institut Mines Telecom)

En salle 614 et en distanciel

Privacy, Data and Competition: The Case of Apps For Young Children

mardi 6 décembre 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Eric Monnet (EHESS et PSE)

Le rôle d’amortisseur des banques centrales – une perspective historique

jeudi 8 décembre 2022

Lunch

Georges Prat

12h - 13h, salle 110

Modeling ex-ante risk premiums in the oil market

lundi 12 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Clément Brébion (Copenhagen BS)

En salle 614 et en distanciel

Unemployment Insurance Eligibility and Employment Duration

mardi 13 décembre 2022

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Nicolas Astier (Paris School of Economics)

16h-17h

Riding together: eliciting travelers’ preferences for long-distance carpooling

mercredi 14 décembre 2022

Économies du monde musulman

Mohamed Touati Tliba (École Supérieure de Commerce, Alger)

The scientific wealth of nations with special reference to MENA region: a cross-country productivity analysis of academic research

jeudi 15 décembre 2022

Doctorants

Pablo Aguilar Perez

TBA

jeudi 15 décembre 2022

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Matthieu Lapaty (UPMC)

TBA

Inscription aux Newsletters