Unité mixte de recherche 7235

Le rôle des réseaux sociaux

Population et développement dans les Hautes Terres de Madagascar

L'Harmattan

Frédéric,Sandron

121 - 144

2007

Frédéric Gannon

L’Enquête Référence (2003) et les entretiens menés dans la commune rurale d’Ampitatafika (Madagascar) dans le cadre du programme 4D de l’IRD révèlent que les individus sont très soudés et solidaires au sein de la famille. Celle-ci est concernée par les relations sociales et économiques interindividuelles, les « liens forts » au sens de Granovetter (1973). La localisation explique en partie cette prépondérance puisque la plupart des résidents d’Ampitatafika se caractérisent par un niveau d’« enracinement » local très fort doublé d’une proximité géographique des membres d’une même famille. Proximités géographique et sociale s’impliquent mutuellement, au contraire de ce qui est observé dans une économie développée (Rallet et Torre 2004). Une première question se pose alors : quelle est la part et le rôle des liens non familiaux dans le fonctionnement socio-économique de cette communauté rurale ? D’autre part, il est un aspect du développement concerné au premier plan par le poids de la coutume et des traditions : l’innovation. Celle-ci implique, même à une échelle modeste, à la fois une prise de risque inhérente et une modification temporaire ou définitive des rapports interindividuels provoquée par les investissements, notamment en temps, induits par l’adoption de nouvelles techniques. D’où les deux autres questions qui doivent être posées : la solidarité familiale représente-t-elle, face au besoin d’innovation, un atout ou une faiblesse ? Quels rôles les liens non familiaux jouent-ils dans la diffusion de connaissances, notamment en matière d’innovation agricole ? La première section décrit quelques concepts théoriques attachés aux réseaux sociaux. Une deuxième section s’attache à préciser la notion de proximité interindividuelle telle qu’elle est révélée par l’Enquête Référence du programme 4D, en détaillant les concepts de famille, voisins et amis. La troisième section est consacrée au rôle des cérémonies dans le renforcement des liens, tandis que la quatrième s’intéresse aux mécanismes d’entraide et à la réciprocité qu’ils mettent en jeu. La dernière section, enfin, tente de définir la relation entre la nature des liens communautaires et la gestion du risque dans le cas de l’adoption d’une innovation.

AGENDA

jeudi 8 décembre 2022

Lunch

Georges Prat

12h - 13h, salle 110

Modeling ex-ante risk premiums in the oil market

lundi 12 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Clément Brébion (Copenhagen BS)

En salle 614 et en distanciel

Unemployment Insurance Eligibility and Employment Duration

mardi 13 décembre 2022

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Nicolas Astier (Paris School of Economics)

16h-17h

Riding together: eliciting travelers’ preferences for long-distance carpooling

mercredi 14 décembre 2022

Économies du monde musulman

Mohamed Touati Tliba (École Supérieure de Commerce, Alger)

The scientific wealth of nations with special reference to MENA region: a cross-country productivity analysis of academic research

jeudi 15 décembre 2022

Doctorants

Pablo Aguilar Perez

Profitability and solvency of French insurance companies in an environment of low interest rates

jeudi 15 décembre 2022

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Matthieu Lapaty (UPMC)

TBA

jeudi 15 décembre 2022

Groupe de travail Economie Comportementale

Magali Dumontet

TBA

jeudi 5 janvier 2023

Lunch

Mehdi Aït-Hamlat, Florian Baudoin, Tanguy Bonnet

Nouveaux doctorants

Inscription aux Newsletters