Unité mixte de recherche 7235

Potential bottleneck in the energy transition: The case of cobalt in an accelerating electro-mobility world

Resources Policy

Economie de l’agriculture de l’environnement et de l’énergie

75

2022

Emmanuel Hache, Gondia Sokhna Seck, Charlène Barnet

Dans le cadre de la transition énergétique, la décarbonation du secteur des transports est la pierre angulaire de nombreuses politiques publiques. En tant que composant clé des cathodes des batteries lithium-ion et des batteries nickel-métal-hydrure utilisées dans les véhicules électriques ou hybrides, le cobalt devrait faire face à une demande dynamique dans les prochaines décennies. De nombreuses questions se posent quant aux risques de criticité de ce métal clé de la transition énergétique. Afin d’évaluer la disponibilité du cobalt jusqu’en 2050, nous nous appuyons sur notre modèle mondial de programmation linéaire énergie-transport, TIAM-IFPEN. Deux scénarios climatiques ont été envisagés (2 °C et 4 °C), chacun avec deux scénarios de mobilité différents (mobilité normale et mobilité durable) et pour chaque scénario de mobilité, trois trajectoires de composition chimique des batteries lithium-ion ont été envisagées (teneur élevée, centrale et faible en cobalt) d’ici 2050. Les résultats montrent que dans le scénario le plus strict, 83,2 % des ressources en cobalt identifiées en 2013 devraient être extraites du sol d’ici 2050 pour satisfaire la consommation mondiale. Les deux tiers de la production mondiale proviennent d’Afrique, tandis que la Chine consommera un tiers de la demande totale en 2050. Nous identifions plusieurs pistes pour répondre à la demande croissante de ressources en cobalt. Les politiques publiques doivent donc se concentrer sur 3 axes complémentaires : promouvoir le développement de la mobilité durable, privilégier les batteries à faible teneur en cobalt dans les véhicules électriques et concentrer les efforts sur la mise en place et le déploiement d’un système de récupération, de tri et de recyclage des déchets.

AGENDA

lundi 28 novembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Marianne Lumeau (CREM, Université de Rennes I)

ANNULE

American bias in a local music streaming market: curation push vs. preference pull

mardi 29 novembre 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Adriano do Vale (Université de Poitiers) et Léo Malherbe (Université Université de Picardie Jules Verne)

Shedding light on a Blind Spot: New empirical evidence on the Accountability of the EuroSystem National Central Banks

mardi 29 novembre 2022

Series of Webinars on Economics of Environment, Energy and Transport (SWEEET)

Thomas Douenne (Univ. Amsterdam), Albert Jan Hummel (Univ. Amsterdam), Marcelo Pedroni (Univ. Amsterdam)

Optimal Fiscal Policy in a Climate-Economy Model with Heterogeneous Households

jeudi 1 décembre 2022

Doctorants

Nicolas de Roux

Capturing international influences in US monetary policy through a NLP approach

lundi 5 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Vincent Lefrère (Institut Mines Telecom)

En salle 614 et en distanciel

Privacy, Data and Competition: The Case of Apps For Young Children

mardi 6 décembre 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Eric Monnet (EHESS et PSE)

Le rôle d’amortisseur des banques centrales – une perspective historique

jeudi 8 décembre 2022

Lunch

Guillaume Pierné

12h - 13h, salle 110

TBA

lundi 12 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Clément Brébion (Copenhagen BS)

En salle 614 et en distanciel

Unemployment Insurance Eligibility and Employment Duration

Inscription aux Newsletters