Unité mixte de recherche 7235

Rueff, Allais et le chômage d’équilibre

Revue d'Economie Politique

Revues généralistes en économie et en gestion

126 - 1105 - 1147

2016

Georges Prat

Le concept de chômage « permanent » proposé par Rueff (1925, 1931) représente une forme de chômage d’équilibre attribuable à une rigidité salariale à la baisse conduisant à un excès persistant du salaire réel par rapport à sa valeur correspondant à un équilibre concurrentiel. Eu égard à cet aspect connu des travaux de l’auteur sur le sujet, cet article montre que Rueff considérait aussi la possibilité d’un chômage « temporaire » dû à un niveau insuffisant de l’activité économique et d’un chômage «minimal» de type frictionnel prévalant dans le fonctionnement normal de toute économie. Sur la base d’une étude empirique, l’auteur soutenait que le chômage « permanent » constituait la cause majeure du chômage dans l’Angleterre des années 1920 (« loi de Rueff »). Nous présentons des tests économétriques simples sur les données utilisées par Rueff confirmant cette conclusion, tout en montrant que le relâchement de l’hypothèse d’une productivité du travail constante (admise par Rueff) permet d’améliorer la précision de la « loi de Rueff ». Dans le droit fil de ces résultats, nous montrons que l’analyse théorique d’Allais (1943) repose sur les trois types de chômage évoqués par Rueff, qualifiés désormais respectivement de « chronique », « conjoncturel » et « technologique ». Bien plus tard, Allais (1980) a proposé une équation économétrique méconnue intégrant ces trois composantes du chômage et montré que cette dernière décrit l’évolution du chômage français au cours des années 1952-78. Nous montrons que cette équation peut aussi représenter les grands traits des évolutions du chômage anglais des années 1920 et du chômage français des années 1970-2008, mais aussi qu’elle présente un défaut de spécification. Enfin, sous certaines conditions restrictives, nous suggérons que les trois types de chômage distingués par Rueff et Allais peuvent être vus sous le prisme du taux de chômage d’équilibre déduit d’une version simple du modèle de concurrence imparfaite WS-PS (Layard-Nickel-Jackman (1991)), cet exercice indiquant des raisons plausibles au défaut de spécification constatés sur l’équation simple d’Allais, mettant ainsi en évidence les importants progrès scientifiques accomplis depuis.

AGENDA

mardi 5 mars 2024

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Thomas Angeletti (Université Paris Dauphine PSL & IRISSO CNRS)

L’invention de l’économie française

mardi 5 mars 2024

Webinar TELE – Theoretical European Law & Economics

Ester Manna (University of Barcelona, Spain)

3:00 pm to 4:15 pm (Paris time)

TBA

mercredi 6 mars 2024

Économies du monde musulman

Amal Briki (Agence Alnaft, Alger)

Les déterminants de la performance bancaire en Algérie

jeudi 7 mars 2024

Doctorants

Michaël Guillossou

Climate Change has Likely Already Affected Yield Growth and Migration: Evidence from the Corn Belt.

mardi 12 mars 2024

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Simon Bittmann (CNRS - Université de Strasbourg) et Ulysse Lojkine (Université Paris-Nanterre)

Exploitation: A Socio-Economic Approach

jeudi 14 mars 2024

Lunch

Phu NGUYEN-VAN

TBA

mardi 19 mars 2024

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Gilles Rotillon

Les NTIC sauveront-elles le capitalisme?

jeudi 21 mars 2024

Doctorants

Nabil Daher

Is growth really at risk from natural disasters? Evidence from quantile local projections

Inscription aux Newsletters