Unité mixte de recherche 7235

Salaire minimum et emploi revisités,

Ministère de l'Emploi

avril

2005

Daniel Szpiro

D’un point de vue théorique, l’existence d’un salaire minimum affecte le coût et rentabilité de la production (malgré l’ajustement du prix de vente) et comme les entreprises sont susceptibles d’adapter la façon de produire, ces éléments sont défavorables à l’emploi. En sens inverse, le rééquilibrage des rapports de force en situation de monopsone sur le marché du travail, l’amélioration de la motivation des travailleurs et le bouclage macroéconomique par les revenus sont susceptibles d’inverser les conclusions et d’entraîner un accroissement de l’emploi. Les études précédentes concernent les aspects macroéconomiques du salaire, ou d’un point de vue microéconomique, la sensibilité de l’emploi au salaire, les épisodes d’augmentations différenciées du salaire minimum et enfin l’analyse de la partie manquante de la distribution des salaires à la suite de la contrainte imposée par le SMIC. La présente étude revient sur cette problématique en l’affinant de façon à prendre en compte des éventuels biais d’autosélection dus non seulement aux comportements individuels mais aussi à la disponibilité d’emplois vacants. La compréhension des comportements individuels est aussi améliorée par la prise en compte des interactions des décisions d’offre de travail au sein du ménage. Un troisième apport réside dans une analyse plus fine du rôle du diplôme dans les prétentions salariales. D’un point de vue technique, un modèle de salaire avec sélection endogène est estimé et les résultats font apparaître une surestimation des effets du SMIC dans les études antérieures, ainsi q’un manque de précision notable de ces analyses.

AGENDA

lundi 28 novembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Marianne Lumeau (CREM, Université de Rennes I)

En salle 614 et en distanciel

American bias in a local music streaming market: curation push vs. preference pull

mardi 29 novembre 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Adriano do Vale (Université de Poitiers) et Léo Malherbe (Université Université de Picardie Jules Verne)

Shedding light on a Blind Spot: New empirical evidence on the Accountability of the EuroSystem National Central Banks

mardi 29 novembre 2022

Series of Webinars on Economics of Environment, Energy and Transport (SWEEET)

Thomas Douenne (Univ. Amsterdam), Albert Jan Hummel (Univ. Amsterdam), Marcelo Pedroni (Univ. Amsterdam)

Optimal Fiscal Policy in a Climate-Economy Model with Heterogeneous Households

jeudi 1 décembre 2022

Doctorants

Nicolas de Roux

Capturing international influences in US monetary policy through a NLP approach

lundi 5 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Vincent Lefrère (Institut Mines Telecom)

En salle 614 et en distanciel

Privacy, Data and Competition: The Case of Apps For Young Children

mardi 6 décembre 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Eric Monnet (EHESS et PSE)

Le rôle d’amortisseur des banques centrales – une perspective historique

jeudi 8 décembre 2022

Lunch

Guillaume Pierné

12h - 13h, salle 110

TBA

lundi 12 décembre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Clément Brébion (Copenhagen BS)

En salle 614 et en distanciel

Unemployment Insurance Eligibility and Employment Duration

Inscription aux Newsletters