Unité mixte de recherche 7235

Gender, Family and Labor Supply

La soutenance aura lieu le 6 janvier 2022 à 15h.

 

Sous la direction de :
Dominique Meurs, Professeur des universités

Membres du jury :
Bertrand Garbinti, Professor Ensae-Crest (rapporteur)
Eric Maurin, Directeur d’études EHESS-PSE
Roland Rathelot, Professor Ensae-Crest
Anne Solaz, Directrice de recherche Ined (rapporteure)

Résumé de la thèse :
Cette thèse étudie de façon empirique l’effet de la vie familiale sur l’offre de travail dans le contexte français. Elle comprend quatre chapitres indépendants, chacun consacré à un aspect précis de l’impact de la vie familiale sur les décisions d’allocation de temps au travail à l’extérieur du foyer. Le premier contribue à la littérature récente traitant de l’effet de la fécondité sur les revenus et l’offre de travail des mères en examinant l’hétérogénéité de ces effets le long de la distribution de leurs salaires potentiels. Le second cherche à déterminer si l’augmentation de la disponibilité de services de garde d’enfants abordables fournis par des crèches subventionnées par les pouvoirs publics, et donc la diminution du coût implicite du travail à l’extérieur du domicile, permet aux parents, et en particulier aux mères de jeunes enfants, d’augmenter leur offre de travail et leurs revenus. Le troisième se concentre sur les conséquences de la vie familiale sur les systèmes de santé, en quantifiant la contribution de la parentalité à la diminution de l’offre de travail des infirmières au long de leurs carrières. Enfin, le dernier chapitre explore comment un changement brutal et permanent, ici le licenciement d’un des adultes de la famille, affecte la structure de l’avantage comparatif intra-familial et se répercute sur les relations familiales et l’offre de travail des autres membres.


Mots clés : Inégalités de genre, offre de travail au sein de la famille, garde d’enfants, travail infirmier, licenciement économique​.

AGENDA

mardi 31 janvier 2023

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Nathalie Heinich (EHESS)

ANNULÉ ET REPORTÉ À UNE DATE ULTÉRIEURE

Valeur et mesure: aux limites de l’approche économique

mardi 31 janvier 2023

Series of Webinars on Economics of Environment, Energy and Transport (SWEEET)

Aurelien Saussay(OFCE, Sciences Po, Paris), Misato Sato, (London School of Economics and Political Science) Francesco Vona (University of Milan) Layla O’Kane(Lightcast)

En visio

Who’s fit for the low-carbon transition? Emerging skills and wage gaps in job ad data

jeudi 2 février 2023

Lunch

Nabil Daher, Michaël Guilloussou, Daniela Lima Rente, Maryam Soltani

Nouveaux doctorants

jeudi 2 février 2023

Groupe de travail Economie Comportementale

Carole Treibich (Laboratoire d'Economie Appliquée de Grenoble GAEL)

Salle 101

Disentangling peer effects in transportation mode choice: the example of active commuting

jeudi 2 février 2023

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Aurélien Quignon (Université du Luxembourg)

Salle : G614B

Crowd-Based Feedback and Early-Stage Entrepreneurial Performance: Evidence from a Digital Platform

mardi 7 février 2023

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Tristan Velardo (Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim)

From the primitive mentality to the civilization of capitalism: Schumpeter, reader of Lévy-Bruh

mardi 7 février 2023

Développement Durable Environnement et Energie (DDEE)

Emmanuelle Lavaine (CEE-M - University of Montpellier)

Flood Risk Information: Evidence from Paris Housing Markets

jeudi 9 février 2023

Doctorants

Claire Mollier

Gender, competitiveness, and reaction to defeat

Inscription aux Newsletters