Unité mixte de recherche 7235

Les systèmes de retraite, Le coupe et les inégalités de genre à la retraite

La soutenance aura lieu le 30 mai 2022 à 15 heures à l’Université Paris Nanterre, bâtiment B Pierre Grappin (salle B015 René Rémond).

 

Sous la direction de :
Mme Dominique Meurs, Professeur des universités
Mme Caroline Bonnet, Directrice de Recherche,
Mme Anne Lavigne, Professeur des Universités,


Membres du jury :
M. Didier Blanchet, Administrateur de l’INSEE – Institut National Etudes Economiques
M. Antoine Bozio, Maitre de conférences –HDR – EHESS-
Mme Marion Gousse, Enseignante Chercheuse, Université de Laval, (Québac CANADA)
M. Grégory Ponthiere, Professeur d’enseignement supérieur, Université Catholique de Louvain
Mme Carole Bonnet, Directrice de Recherche, Institut national d’études démographiques
Mme Anne Lavigne, Professeur des Universités, Université Paris Nanterre
Mme Dominique Meurs, Professeur des Universités, Université Paris Nanterre

Résumé de la thèse :
Cette thèse vise à améliorer les connaissances sur les inégalités de genre à la retraite. Les inégalités de pension entre les femmes et les hommes sont le reflet de l’acquisition différenciée de droits à la retraite pendant la carrière, conséquence de la division genrée des rôles sociaux au sein des couples. Grâce à une approche empirique et avec l’utilisation de données administratives, cette thèse interroge les inégalités de genre à la retraite au-delà des différences de pension moyenne et évalue le rôle des droits conjugaux à la retraite dans ces inégalités.
Une première partie introductive décrit la situation française vis à vis des dispositifs de droits conjugaux à la retraite. Une deuxième partie propose de prendre en compte la durée de la retraite dans les inégalités de genre. Le chapitre 2 propose une mesure de la durée de retraite passée en situation de veuvage. Le chapitre 3 analyse les différences de décision de départ entre les femmes et les hommes. La durée passée à la retraite est très hétérogène parmi les individus. Les veuves dont les revenus sont les plus faibles passent plus de temps en situation de veuvage. Par ailleurs, les femmes et les hommes ne prennent pas les mêmes décisions de départ à la retraite car les hommes sont plus sensibles aux incitations financières. Enfin, la troisième partie de cette thèse propose des évaluations de réformes des droits conjugaux à la retraite. Le chapitre 4 évalue ex ante une réforme permettant de maintenir le niveau de vie monétaire des survivants au décès de leur conjoint en France. Le chapitre 5 évalue ex post une réforme néerlandaise pour comprendre les conséquences de la suppression de tels dispositifs sur les revenus des veuves en âge de travailler. Les droits conjugaux à la retraite ne remplissent actuellement pas leur objectif de maintien du niveau de vie suite au décès d’un conjoint pour les survivantes les moins aisées, tandis qu’ils le surcompensent pour d’autres. La suppression de ces dispositifs augmenterait l’offre de travail des veuves en âge de travailler mais amplifierait la proportion de bénéficiaires d’autres prestations sociales.

 

Mots clés : Système de retraite, Inégalités de genre à la retraite, Réversion, Veuvage, Offre de travail, Évaluation des politiques publiques.

AGENDA

mardi 4 octobre 2022

Recherche et Economie et Socioéconomie Politique, des Institutions et des Régulations (RESPIR)

Claire Lemercier (CNRS, CSO Sciences Po Paris) et Pierre François (CNRS, CSO Sciences Po Paris)

Présentation de l’ouvrage « Sociologie historique du capitalisme », Paris, La Découverte, 2021

jeudi 6 octobre 2022

Colloques et Workshops

9th International Meeting in Law & Economics

jeudi 6 octobre 2022

Lunch

Tobias Kretschmer (LMU Munich and CEPR)

Competing for attention on information platforms : the case of news.

jeudi 6 octobre 2022

Groupe de travail Economie Comportementale

Denis Charles (CRIEF)

11h, salle G110 et en visio

Information disclosure and mortgage insurance choice under substandard risk

lundi 10 octobre 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Tobias Kretschmer (LMU Munich)

En salle 614 et en distanciel

Strategic confusopoly: evidence from the UK mobile market

mercredi 12 octobre 2022

Économies du monde musulman

Amel Bouzid (CREAD, Alger)

« Natural and Regulatory Underlying Factors of Food Dependency in Algeria » in Food Security and Climate-Smart Food Systems

jeudi 13 octobre 2022

Doctorants

Emmanuelle Faure

Current account balances in the euro zone: an appraisal of the underlying forces

jeudi 13 octobre 2022

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Hugo Le Picard (IFRI)

Le solaire décentralisé à l’assaut des villes africaines, une analyse originale d’imagerie satellite et de Deep Learning

Inscription aux Newsletters