Unité mixte de recherche 7235

Social Interactions and Energy-Efficiency Investments in the Building Sector

La soutenance aura lieu le 8 décembre 2021 à 10h, B016 Paul Ricoeur, bâtiment Pierre Grappin

 

Sous la direction de :
Marc Baudry, Professeur des universités

Membres du jury :
Catherine Baumont, Université de Bourgogne
Frédéric Bougrain, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment
Louis Gaëtan Giraudet, Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement
Mathieu Leprince, Université de Bretagne Occidentale
Nadine Levratto, CNRS

Résumé de la thèse :
Les stratégies de lutte contre le changement climatique et en faveur du processus de transition énergétique soulignent l’importance de la rénovation des bâtiments dans la réduction de la consommation d’énergie mondiale et des émissions de gaz à effet de serre. Néa différents facteurs identifiés notamment dans la littérature sur le Gap d’Efficacité Energétique (EEG) [Jaffe and Stavins,1994][Hirst and Brown, 1990][Allcott and Greenstone, 2012] [Gerarden et al., 2017]. Ainsi, la transition vers un parc de bâtiments plus durables est c autres qui, combinées, peuvent faire obstacle aux investissements en efficacité énergétique. Dans le cas du logement collectif, les enjeux de coordination, la complexité du processus, et le positionnement des individus textit{vis-à-vis} du marché jouent un rôle supplémentaire. Dans cette thèse, nous postulons que les investissements en efficacité énergétique sont affectés, d’une part, par l’écosystème des acteurs du marché de la rénovation, et d’autre part, par le fait que les individus peuvent inclure la dynamique du marché et les choix collectifs énergétique. Dans le premier chapitre, nous étudions le processus complexe de prise de décision pour la rénovation de logements collectifs. Dans le deuxième chapitre, nous étudions la contingence de la valeur verte à la structure du marché. Dans le troisième chapitre modélisation standard des prix hédoniques et analysons la façon dont les investissements précoces affectent l’équilibre des prix d’équilibre et donc le rendement attendu des investissements tardifs.


Mots clés : Efficacité énergétique, Dynamique, Valeur verte, Interactions, Anticipations, Investissements

 

AGENDA

lundi 23 mai 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Clara Jean (Grenoble Ecole de Management)

The Value of Your Data: Privacy and Personal Data Exchange Networks

lundi 30 mai 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Antoine Dubus (ETH Zurich)

Salle G110

Data Driven Mergers and Acquisitions with Information Synergies

mardi 31 mai 2022

Series of Webinars on Economics of Environment, Energy and Transport (SWEEET)

Juan Pablo Montero (PUC)

TBA

jeudi 9 juin 2022

Lunch

Rémi Generoso

TBA

jeudi 9 juin 2022

Groupe de travail « Intelligence artificielle »

Hugo Le Picard (IFRI)

Salle G614B

Le deep learning au service de l’analyse des énergies renouvelables en Afrique

mardi 14 juin 2022

Series of Webinars on Economics of Environment, Energy and Transport (SWEEET)

Andrew Plantiga (UCSB)

TBA

mercredi 15 juin 2022

Économies du monde musulman

Amel Bouzid (CREAD, Alger)

Natural and Regulatory Underlying Factors of Food Dependency in Algeria

lundi 20 juin 2022

Law, Institutions and Economics in Nanterre (LIEN)

Wilfried Sand Zantman (ESSEC Business School)

Hitting the Right Target? Pricing and Advertising Strategies in Digital Markets

Inscription aux Newsletters