ECOSYSTÈMES ENTREPRENEURIAUX ET STARTS-UPS: REGARDS CROISÉS SUR L'ESPACE MÉDITERRANÉEN

Appel à Communications

ECOSYSTEMES ENTREPRENEURIAUX ET START-UPS : REGARDS CROISES SUR L’ESPACE MEDITERRANEEN

 

Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou, Algérie
25-26 Novembre 2024

 

ecox   logo_cnrs3   institut_francais_algerie   ambassade_france  laremo   univ_tizi_ousou

 

Colloque organisé par


Laboratoire de Recherche en Management des Organisations (LAREMO)
Faculté des Sciences Economiques, Commerciales et des Sciences de Gestion

de L’Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou, Algérie.


En collaboration avec : Le Laboratoire EconomiX UMR 7235 CNRS Université Paris Nanterre.


Les start-ups jouent un rôle fondamental dans la croissance économique contemporaine. Elles introduisent de nouveaux produits, services et modèles d'affaires, favorisant ainsi la compétitivité et la dynamique économique. Par leur agilité et leur capacité à prendre des risques, les start-ups stimulent l'entrepreneuriat et encouragent l'investissement dans des secteurs émergents, contribuant à la création d'emplois et à la réduction du chômage. De plus, elles agissent comme des laboratoires d'expérimentation, générant des idées novatrices qui peuvent être adoptées et amplifiées par des entreprises plus établies.


Leur impact dépasse souvent les frontières nationales, si bien qu’elles participent à la mondialisation des économies et à la diffusion des connaissances tout en permettant le renforcement des écosystèmes productifs locaux. Cependant, leur succès dépend souvent de l'accès au financement, à un environnement réglementaire favorable et à un écosystème de soutien solide. En conséquence, les gouvernements et les institutions cherchent à mettre en place des politiques et des programmes visant à favoriser l'émergence et la croissance des start-ups, afin de maximiser leur contribution à la croissance économique durable.


Ces évolutions posent un certain nombre de questions. Comment l'évolution des pratiques des incubateurs et des accélérateurs influe-t-elle sur les performances des jeunes entreprises et des entreprises de grande envergure ? Quelles sont les nouvelles approches inspirantes qui ont réussi à promouvoir de nouvelles entreprises ? Dans quelle mesure les politiques gouvernementales favorisent-elles (ou entravent-elles) l'évolution des pratiques d'incubation et d'accélération ?


Ces questions sont au croisement de la recherche académique et de l’action publique. C’est pourquoi, chercheurs, professionnels, décideurs politiques, entrepreneurs, investisseurs et étudiants intéressés par les dynamiques et les enjeux liés à l'entrepreneuriat et à la performance des start-ups sont invités à participer à cet événement international et à soumettre une proposition.

 

Quatre conférences plénières seront organisées. Elles seront assurées par :

  • Nadine Levratto, CNRS, EconomiX, France
  • Ahmed Mir, CNCSIIU-Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Algérie
  • Jonathan Potter, OCDE, Paris, France
  • Valentina Verze, OIT, Alger, Algérie (à confirmer)

Les contributions portant sur les nouvelles entreprises, start-ups, les petites entreprises à forte croissance et les écosystèmes entrepreneuriaux seront privilégiées avec un intérêt particulier pour les thématiques suivantes:

  • Ecosystèmes entrepreneuriaux, Start-ups et performance globale : définitions, cadres théoriques et comparaisons ;
  • Ville, territoire, innovation et start- ups ;
  • Modèles d'affaires durables et inclusifs adaptés au contexte local ;
  • Analyse comparée des politiques publiques en faveur de l'entrepreneuriat et des start-ups.
  • Rôle des incubateurs et accélérateurs comme moteurs de la performance des start-ups ;
  • Financement des start-ups et influence sur leur performance globale ;
  • Responsabilité sociale et environnementale des start-ups comme facteur de différenciation concurrentielle ;
  • Dynamiques d’innovation et d’exportation des Start-ups.

 

Soumission des articles et participation


Les chercheurs intéressés par une participation au colloque peuvent déposer leur proposition d’article ICI :

  • Les communications peuvent être rédigées en français, en anglais ou en arabe.
  • La proposition de communication : ne doit pas dépasser 500 mots, bibliographie comprise.
  • Les propositions doivent comporter le nom du ou des auteur(s), l’affiliation et les coordonnées professionnelles.

 

La date limite de soumission des propositions est le 31 juillet 2024. La notification d’acceptation sera transmise aux auteurs au plus tard le 25 août 2024.


A partir du mois de septembre, la version complète des articles pourra être déposée sur la plate-forme.


Comité scientifique : MADOUCHE Yacine (Président), AMDAOUD Mounir, AMNACHE-CHIKH Sabrina, BELALI Mounir, BIA Chabane, CREVOISIER Olivier, DEJARDIN Marcus, ELTAHAR Sodfa, GERMAIN Olivier, GHERRAS Nahla, HAFSI Taieb, LEVRATTO Nadine, LEVY-TADJINE Thierry, MESSEGHEM Karim, MOULAI Kamel, OUALIKENE Selim, RAMADAN Maarouf, ST JEAN Etienne, TESSIER Luc, ZOUIKRI Messaoud.

 

Comité d’organisation : Dr. ZELLAL Ahlem (Présidente) ; Dr. GUENDOUZI Mohamed (Co-Président), AKKOUL Jugurta, ARHAB Samir, ASSOUS Nassima, BOUABACHE Aissa, DJELLOUT Fatima, FIRLAS Mohamed, LHADJ MOHAND Moussa, MOUMOU Ouerdia, OUIKENE Nahida, TIHAMOUNINE Toufik, ZAOUANE Mélyssa.

 

Contact :

colloque.ecosystemes@ummto.dz

 

 

 

load Please wait ...