Photo Benoît Chèze

Benoît Chèze

Chargé(e) de recherches
  • Email
  • Axe de recherche

      Développement Durable, Environnement et Energie

  • Thème(s)
    • Economie de l'environnement
    • Economie de l'énergie et du changement climatique
    • Economie publique
    • Economie appliquée

2012-35 "Will technological progress be sufficient to stabilize CO2 emissions from air transport in the mid-term?"

Julien Chevallier, Benoît Chèze, Pascal Gastineau

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
This article investigates whether anticipated technological progress can be expected to be strong enough to offset carbon dioxide (CO2) emissions resulting from the rapid growth of air transport. Aviation CO2 emissions projections are provided at the worldwide level and for eight geographical zones until 2025. Total air traffic flows are first forecast using a dynamic panel-data econometric model, and then converted into corresponding quantities of air traffic CO2 emissions using specific hypotheses and energy factors. None of our nine scenarios appears compatible with the objective of 450 ppm CO2-eq. (a.k.a. "scenario of type I") recommended by the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC). None is either compatible with the IPCC scenario of type III, which aims at limiting global warming to 3.2°C.
Classification-JEL
C53 L93 Q47 Q54
Mot(s) clé(s)
Air transport; CO2 emissions; Forecasting; Climate change
Fichier

2008-12 "The EU Emissions Trading Scheme : Disentangling the Effects of Industrial Production and CO2 Emissions on Carbon Prices"

Emilie Alberola, Julien Chevallier, Benoît Chèze

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
This article critically examines the impact of industrial production for sectors covered by the EU Emissions Trading Scheme (EU ETS) on emissions allowance spot prices during Phase I (2005-2007). Using sector production indices and CO2 emissions compliance positions dened by a ratio of allowance allocation relative to baseline emissions, we show that the effect of industrial activity on EU carbon price changes shall be analysed in conjunction with production peaks and compliance net short/long positions at the sector level. The results extend previous literature by showing that carbon price changes react not only to energy prices forecast errors and extreme temperatures events, but also to industrial production in three sectors covered by the EU ETS: combustion, paper and iron.
Classification-JEL
L11, L16, Q48, Q54
Mot(s) clé(s)
EU ETS, Emissions Trading, Carbon Pricing, CO2 Emissions, Industrial Production
Fichier

2007-33 "European carbon prices fundamentals in 2005-2007: the effects of energy markets, temperatures and sectorial production"

Emilie Alberola, Julien Chevallier, Benoît Chèze

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article analyse les fondamentaux du prix spot des allocations échangées depuis 2005 sur le Marché Européen de Permis d'Emissions Négociables (PEN). Nous soulignons tout d'abord La présence de deux changements de structure en Avril 2006 suivant la publication des émissions vérifiées de 2005, et en Octobre 2006 suivant l'annonce de la Commission Européenne de plans d'allocation plus restrictifs en Phase II. Les résultats étendent la littérature existante en montrant que les prix spot ne réagissent pas seulement aux autres marchés de l'énergie et aux températures, mais également à l'activité économique au sein des principaux secteurs couverts par le marché européen de PEN mesurée par des indices de production sectorielle. Enfin, la décomposition en sous-période de la Phase pilote fournit une compréhension plus fine des évènements institutionnels et de marché qui influencent les changements de prix de l'allocation.
Classification-JEL
Q40, Q48 Q54
Mot(s) clé(s)
Carbon Emissions Trading, Market Price Fundamentals, EU ETS
Fichier

2007-23 "Une méta-analyse des études d’évaluation monétaire par la méthode des prix hédoniques du coût externe des installations de traitement des déchets"

Benoît Chèze

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Cet article présente les résultats d’une méta-analyse dont le but est d’étudier les
facteurs influençant les évaluations monétaires du coût externe des installations de traitement
des déchets. Les décharges et les incinérateurs sont sources de nuisances importantes qui
expliquent en partie l’opposition croissante face aux projets d’implantation de nouveaux sites.
Une recherche bibliographique nous a permis d’identifier 12 études utilisant la méthode des
prix hédoniques (toutes réalisées sur le continent nord-américain) pour estimer en termes
monétaires le coût externe des installation de traitement des déchets. Cette méta-analyse est
réalisée sur les 45 estimations fournies par ces études primaires. Une méta-analyse est une
méthode de recherche quantitative utilisant des outils économétriques afin d’analyser les
résultats d’un ensemble de travaux antérieurs portant sur une question donnée. Le premier but
de cette communication consiste à mettre en avant une estimation monétaire moyenne du coût
externe des installations de traitement des déchets. Le second but est d’étudier les facteurs
influençant la variabilité des différentes estimations. Nous montrons que la distance, le
revenu, les caractéristiques des installations de traitement des déchets, la spécification de la
forme fonctionnelle de l’équation de prix hédonique et l’information publique expliquent en
grande partie cette variabilité des différentes estimations.
Classification-JEL
Q53, Q51
Mot(s) clé(s)
Méta-analyse, méthode des prix hédoniques, évaluation environnementale, déchets
Fichier
load Veuillez patienter ...