Photo Patricia Renou-Maissant

Patricia Renou-Maissant

Maître de conférences avec HDR
  • Email
  • Tél. professionnel 0140977598
  • Bureau à Paris Nanterre (Bât. + num.) G515
  • Axe de recherche

      Macroéconomie Internationale, Banque et Econométrie Financière

  • Thème(s)
    • Macroéconomie internationale
    • Economie de l'énergie
    • Economie monétaire et financière
    • Cycles économiques industriels et entrepreneuriaux

2013-36 "Persistence of announcement effects on the intraday volatility of stock returns: evidence from individual data"

Sylvie Lecarpentier-Moyal, Georges Prat, Patricia Renou-Maissant, Remzi Uctum

Voir Télécharger le document de travail (via EconPapers)

Résumé
Nous proposons une analyse économétrique des effets d’annonce sur la volatilité intrajournalière de quatre actions du CAC40 : Alcatel, Axa, Renault et Société Générale. Les séries horodatées des cours boursiers et les données qualitatives d’événements sont respectivement extraites de SBF-Euronext et de Bloomberg. La composante journalière de la volatilité est estimée par un modèle FIGARCH tandis que la saisonnalité intra-journalière par la Forme Flexible de Fourier. Il ressort que les volatilités individuelles sont affectées par un effet de marché systématique, des effets-jours et des annonces concernant la conjoncture macroéconomique, les opérations financières et stratégiques et les résultats d’exercice, ces deux dernières événements relevant de la firme en question ou de ses concurrents. Les volatilités décrivent des réponses retardées et progressives avec des horizons de persistance allant de une à trois heures, suggérant que les agents n’accèdent que graduellement à l’information complète.
Classification-JEL
G14, C22, C58
Mot(s) clé(s)
volatilité intra-journalière, mémoire longue, persistance des effets d’annonces
Fichier
load Veuillez patienter ...